/news/consumer
Navigation

Le Bas-Saint-Laurent consomme avec modération

Coup d'oeil sur cet article

Le Bas-Saint-Laurent est l’une des régions québécoises les plus responsables et sensibilisées quant à la consommation d’alcool, selon la plus récente enquête CROP pour le compte d’Éduc’alcool sur les habitudes de consommation.

Environ 57% de la population bas-laurentienne boit au moins une consommation d’alcool par semaine. Ce chiffre s’élève à 60% pour l’ensemble de la province de Québec.

De plus, la moyenne de gens qui conduisent avec les facultés affaiblies se situe en dessous de la moyenne provinciale, permettant à la région de conserver sa réputation de conducteurs responsables.

«On fait mieux qu’ailleurs ici, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de problèmes», a affirmé Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool.

La population du Bas-Saint-Laurent mélange davantage l’alcool et les drogues qu’il y a deux ans, a révélé le sondage CROP.

Somme toute, le bilan demeure positif pour la région, bien que la source de cette bonne conduite demeure nébuleuse. «C’est peut-être le climat qui expliquerait ces résultats pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie», a mentionné Hubert Sacy.

L’enquête CROP pour le compte d’Éduc’alcool est réalisée aux deux ans et étudie la relation de chacune des régions du Québec avec l’alcool. Elle interroge plus de 400 personnes sur une période de quatre mois.