/sports/fighting
Navigation

David Lemieux fait la grande demande à Jennifer Abel

David Lemieux fait la grande demande à Jennifer Abel
COURTOISIE EYE OF THE TIGER MANAGEMENT

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur David Lemieux s’y est pris de manière originale pour demander en mariage son amie de cœur, la plongeuse Jennifer Abel, car c’est au retour au Québec de celle-ci qu’il a dévoilé ses intentions, lundi. 

• À lire aussi - Plongeon aux Jeux de Tokyo: Jennifer Abel rate la cible

C’est le cas de le dire, le pugiliste attendait l’athlète olympique «de pied ferme» à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. Pour la principale concernée, qui a remporté la médaille d’argent au 3 m synchronisé, il s’agissait de tout un baume sur quelques plaies, notamment une mauvaise performance au 3 m individuel.

«À mon arrivée, je n'avais pas de mots tellement j'étais surprise et heureuse. Par contre, mon visage voulait tout dire. Ça ne pouvait pas mieux tomber! Je suis prête, moi aussi, à passer à un nouveau chapitre dans ma vie avec David», a-t-elle mentionné dans un communiqué d’Eye of the Tiger Management, le promoteur de Lemieux.

  • Écoutez l'entrevue avec Jennifer Abel avec Vincent Dessureault sur QUB radio :

«Ça faisait longtemps que j'y pensais, mais je voulais attendre le bon moment, a pour sa part affirmé le boxeur. Il était important pour moi qu'elle termine sa mission olympique avant de faire la grande demande. Je suis extrêmement fier d'elle et de tout ce qu'elle a accompli malgré les complications pour tous les athlètes engendrées par cette pandémie mondiale. J'ai suivi toutes ses performances jour après jour et j'ai choisi de la fiancer directement à l'aéroport dès son arrivée, devant tous nos proches. Je ne pouvais pas espérer mieux que ça pour elle avec une année 2020 très différente et je suis heureux de franchir une autre étape avec elle.»

Un soutien de tous les instants

Malgré l’éloignement des derniers jours, Abel a toujours senti le soutien de ses proches, à commencer par celui de son futur mari.

«Lors de la compétition, je n'ai pas ressenti que les gens n'étaient pas là-bas avec moi, puisque mes proches et David me suivaient en tout temps. D'ailleurs, je crois que David ressent le même décalage horaire que moi, bien qu'il soit resté ici», a-t-elle admis, ajoutant que cette surprise représentait à ses yeux «la cerise sur le sundae».

À VOIR AUSSI