/entertainment/music
Navigation

Succès de Nuance: «Vivre dans la nuit» au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Sandra Dorion
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

«Yé quatre heures du matin // Ch’t’encore sur le chemin...» Près de 40 ans après sa sortie, «Vivre dans la nuit», grand succès du défunt groupe Nuance, fera son entrée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. 

La chanson portée par la voix de Sandra Dorion, qui a atteint le sommet des palmarès et s’y est longtemps accrochée en 1984, sera officiellement intronisée le 10 août, durant le «talk-show» de fin de soirée d’ICI Radio-Canada Télé «Bonsoir bonsoir», animé par Jean-Philippe Wauthier.

Pour l’occasion, les artistes Fanny Bloom et Patsy Gallant revisiteront la pièce en duo, alors que la chanteuse Sandra Dorion se trouvera sur le plateau de l’émission.

Outre sa popularité à la radio, «Vivre dans la nuit» a été un succès de vente, son 45-tours s’écoulant à 86 000 exemplaires. L’hymne a également été immortalisé sur l’album du même titre comprenant les compositions «Libre» et «Sans être aimée».

Au cours de sa carrière, Nuance, une formation de l’Outaouais, a reçu trois Félix décernés au Gala de l’ADISQ, soit ceux de Découverte de l’année (1986), 45-tours le plus vendu (1987) et Groupe francophone de l’année (1987). Elle a aussi été nommée à deux reprises à la cérémonie des prix Juno.