/sports/jo
Navigation

Jeux olympiques de Tokyo: Evan Dunfee remporte le bronze au 50 km marche

Jeux olympiques de Tokyo: Evan Dunfee remporte le bronze au 50 km marche
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien Evan Dunfee a effectué toute une remontée en fin de course pour remporter la médaille de bronze à l’épreuve du 50 km marche aux Jeux olympiques de Tokyo, vendredi matin, heure du Japon.

• À lire aussi - Décathlon: le Canadien Damian Warner sacré champion olympique

• À lire aussi - Un Québécois derrière les succès de Damian Warner

À Sapporo, l’histoire a bien failli se répéter pour le Britanno-Colombien, qui avait terminé au pied du podium en 2016, aux Jeux de Rio. Cinquième avec deux kilomètres à compléter, l’athlète de 30 ans a écarté le Portugais Joao Vieira de son chemin avant de se lancer à la poursuite du marcheur au troisième rang.

C’est finalement au sprint que Dunfee a pu rattraper l’Espagnol Marc Tur, exténué après avoir maintenu le rythme de l’Allemand Jonathan Hilbert, qui a terminé deuxième.

«Je suis tellement content. Je ne savais pas ce que mon corps allait me donner dans le dernier kilomètre et j’attendais une réponse», a confié le nouveau médaillé sur les ondes de Radio-Canada après la course.

«J’ai demandé un dernier effort à la fin et je les ai suppliés pour que je puisse donner tout ce qu’il me restait, a-t-il ajouté. Je pensais à mes parents, à mes grands-parents, puis mes ischiojambiers ont débloqué. Mes amis et ma famille, je les ai sentis pousser avec moi à la toute fin.»

Chaleur étouffante

Le Polonais Dawid Tomala, vainqueur de la compétition avec un temps de 3 heures 50 minutes et 8 secondes, n’a jamais vraiment été inquiété, après s’être échappé autour de la mi-course. Il a beaucoup ralenti dans les derniers kilomètres, si bien que Dunfee ne lui a finalement cédé que 51 secondes.

Il devient à la fois le premier et le dernier médaillé du Canada dans l’histoire de cette épreuve, puisque celle-ci disparaitra des olympiades dès leur prochaine édition.

Après son résultat crève-cœur à Rio, le Canadien avait enlevé le bronze aux Mondiaux d’athlétisme de 2019, à Doha. Sous le chaud soleil du Qatar, Dunfee s’était préparé sans le savoir à compétitionner dans la chaleur éprouvante de Sapporo.

Les épreuves de marche et du marathon ont été déplacées de Tokyo pour éviter cette vague d’humidité, mais la température ressentie au moment de lancer l’épreuve était tout de même de 35 degrés Celsius.

Le Québécois Mathieu Bilodeau, 37 ans, a conclu au 45e rang, avec un temps de 4 :20 : 36. C’est 37 secondes plus rapidement que pour la course des Mondiaux de 2019, qui lui avait permis de décrocher sa qualification olympique. À Doha, il avait terminé 14e.

Il s’agit des deuxièmes Jeux de Bilodeau, qui n’avait pu terminer le 50 km marche à Rio.

À voir aussi...