/news/coronavirus
Navigation

«C’est inquiétant de voir cette augmentation»: la 4e vague débarque avant la rentrée au Québec

«C’est inquiétant de voir cette augmentation»: la 4e vague débarque avant la rentrée au Québec
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La hausse récente des cas de COVID-19 propulse le Québec dans une quatrième vague, alors que la situation risque d’empirer avec la rentrée scolaire dans quelques semaines.

• À lire aussi: Bientôt un passeport vaccinal, confirme Legault

• À lire aussi: Le Québec rapporte une hausse marquée de 305 nouveaux cas

« Je ne m’attendais pas à ce que le nombre de cas augmente si rapidement, que ça débute avant la rentrée scolaire », a admis Benoit Barbeau, virologue à l’Université du Québec à Montréal.

  • Écoutez le commentaire de Vincent Dessureault à LCN sur QUB radio :

Plus de 300 cas

Jeudi, le premier ministre François Legault a confirmé en conférence de presse que la province entrait bel et bien dans une quatrième vague de COVID-19.

Depuis quelques semaines, le nombre de cas quotidien est en progression. Jeudi seulement, 305 nouvelles infections ont été rapportées.

Cela faisait plus de deux mois que le Québec n’avait pas franchi cette barre.

Or, il y a deux semaines, plusieurs experts disaient plutôt s’attendre à ce que la quatrième vague arrive avec la rentrée scolaire, à la fin août.

« Ce qui me surprend, c’est qu’on a quand même un bon taux de vaccination. C’est inquiétant de voir cette augmentation-là », a commenté Christian Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec. 

  • Écoutez la chronique de Richard Martineau au micro de Danny St Pierre sur QUB radio:  

À titre comparatif, seulement 150 cas avaient été rapportés à pareille date l’an dernier. Pourtant, la vaccination n’avait pas encore débuté.

Pour la Dre Nimâ Machouf, épidémiologiste, cette situation montre à quel point le variant Delta est contagieux.

« Le virus n’a pas disparu, il est toujours là, et il trouve preneur auprès des gens non vaccinés, a-t-elle illustré. C’est à eux maintenant de faire attention. Les vaccins sont là, gratuits et disponibles ». Notons que 90 % des personnes infectées dans la dernière semaine de juillet n’étaient pas pleinement vaccinées, selon le gouvernement.

« Ça risque d’éclater »

Selon M. Jacob, on doit s’attendre à une augmentation des cas, à moins de remettre plus de mesures restrictives.

Par ailleurs, la rentrée scolaire risque de faciliter la propagation du virus à cause des contacts à l’intérieur.

« Ça risque d’éclater, a laissé tomber la Dre Machouf. On n’est pas encore dans la vague, mais pour ne pas y arriver, il faudrait agir rapidement. »

« L’école va être un catalyseur potentiel d’une augmentation du nombre de cas », a ajouté le Dr Karl Weiss, microbiologiste à l’Hôpital général juif de Montréal.

Actuellement, 60 personnes infectées sont hospitalisées au Québec, dont 16 aux soins intensifs. 

Évolution des infections à la COVID-19   

Cas quotidiens depuis 10 jours   

  • 25 juillet : 70  
  • 26 juillet : 109  
  • 27 juillet : 135  
  • 28 juillet : 132  
  • 29 juillet : 102  
  • 30 juillet : 223  
  • 31 juillet : 149  
  • 1er août : 133  
  • 2 août : 191  
  • 3 août : 195   
  • 4 août : 305    

Cas actifs depuis 10 jours   

  • 25 juillet : 878  
  • 26 juillet : 897  
  • 27 juillet : 952  
  • 28 juillet : 990  
  • 29 juillet : 984  
  • 30 juillet : 1094  
  • 31 juillet : 1131  
  • 1er août : 1150   
  • 2 août : 1233  
  • 3 août : 1334  
  • 4 août : 1472   

Source : Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

À VOIR AUSSI  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres