/news/coronavirus
Navigation

Passeport vaccinal: un énorme défi pour les gyms

Coup d'oeil sur cet article

La mise en place d’un passeport vaccinal au Québec représentera tout un défi pour les gyms, même s’ils se réjouissent de pouvoir rester ouvert. 

• À lire aussi: Un passeport vaccinal sera imposé

• À lire aussi: La 4e vague débarque avant la rentrée au Québec

• À lire aussi: Ruée vers les vaccins après l’annonce d’un passeport

«Si tu te fais refuser l’accès, dans un restaurant on ne prépara pas ton repas. Dans notre cas, les gens nous payent chaque mois pour avoir accès au gym et refuser l’accès à un membre est proscrit par la loi», explique Gabriel Hardy, porte-parole provincial du Conseil canadien de l’industrie du conditionnement physique.

Il craint donc un casse-tête au niveau de la mise en place du passeport vaccinal, notamment en raison de l’Office de la protection du consommateur.

Néanmoins, après de pertes de revenus significatives dans la dernière année, le fait de pouvoir rester ouvert représente une «grande victoire».

«On a perdu énormément de professionnels (...) et si on s’enligne vers une autre année d’incertitude, on avait vraiment peur de perdre tous nos professionnels au profit d’autres industries», conclut M. Hardy.

À VOIR AUSSI

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres