/weekend
Navigation

Attention: arnaqueuse en action!

<strong><em>Ne vous fiez pas aux apparences</em><br>Tess Sharpe</strong><br>Les Éditions Petit Homme<br>402 pages, dès 13 ans
Photo courtoisie Ne vous fiez pas aux apparences
Tess Sharpe

Les Éditions Petit Homme
402 pages, dès 13 ans

Coup d'oeil sur cet article

Nora se présente à la banque avec son ex et sa nouvelle copine. Les ados se retrouvent exactement au mauvais endroit, au mauvais moment : deux braqueurs attaquent la banque ! Cependant, ce que les bandits ignorent, c’est qu’ils ont affaire à une arnaqueuse née. En effet, la mère de Nora l’a élevée en parfaite arnaqueuse, afin de l’aider à attirer des hommes riches. La jeune femme ne se laissera certainement pas impressionner par deux voleurs !

La grande force de ce roman est le plaisir que le lecteur éprouve à décortiquer chaque élément... En plus d’un suspense enlevant, on a droit à un réel thriller psychologique. Apprendre à connaître le personnage de Nora et à bien saisir ses forces, ses faiblesses, mais aussi ses motifs n’est pas une mince tâche. C’est franchement délectable de la suivre au cours de ce récit haletant, alors qu’elle cherche elle-même sa véritable identité.

Ce qu’il est important de savoir, c’est que Nora a fui sa mère, à 12 ans. Depuis, sa grande sœur s’occupe d’elle. Grande manipulatrice et voleuse qualifiée, la mère de Nora a élevé sa fille comme le parfait appât à hommes riches qu’elle se ferait le plaisir d’arnaquer afin de lui vider les poches. 

Tu t’appelles...

Ainsi, Nora a eu plusieurs identités. Par exemple, Haley qui devait être humble, loyale et modeste, et Katie, une fille de 10 ans gentille, vive et intelligente. Chacune des identités de Nora a été modelée sur mesure pour attirer une cible. Avant chaque « nouvelle vie », sa mère la faisait asseoir devant un miroir pour lui coiffer les cheveux et lui faire répéter son nouveau prénom. Cette image suffit à être perturbante !

Ainsi, au fil du récit, Nora voyage dans le passé (à l’aide de flash-back brillamment construits) pour trouver comment chacune de ses anciennes identités peut l’aider à se sortir saine et sauve de ce braquage. Bref, Ne vous fiez pas aux apparences est un roman bourré d’action, de surprises et d’effets spéciaux dignes des films hollywoodiens. Une lecture intense, palpitante et divertissante à souhait !

À lire aussi  

La lumière dans les combles

<strong>Sharon Cameron</strong><br>Gallimard Jeunesse<br>498 pages, dès 13 ans
Photo courtoisie
Sharon Cameron
Gallimard Jeunesse
498 pages, dès 13 ans

Pologne, 1936. Stefania, que ses proches surnomment Fusia, rêve de quitter la ferme familiale pour la ville. Quand sa mère accepte de la laisser partir, Stefania est aux anges. Elle se trouve un boulot dans une boutique où la propriétaire, une femme juive, l’intègre à sa famille. Fusia est heureuse, au sein de sa famille d’adoption, et amoureuse... Puis, arrive septembre 1939. La Seconde Guerre mondiale s’empare de la Pologne et la jeune femme se fait une promesse : elle cachera et aidera des Juifs, jusqu’à ce que quelqu’un décide d’en finir avec cette guerre ! Touchante et bouleversante, voici l’histoire vraie de Stefania Podgorska. Une lecture nécessaire. 

Le cri de l’océan

<strong>Magali Laurent</strong><br>Les éditions Héritage<br>152 pages, dès 9 ans
Photo courtoisie
Magali Laurent
Les éditions Héritage
152 pages, dès 9 ans

Ah l’été, la saison par excellence pour faire une trempette dans un lac ou une rivière et se laisser chatouiller les orteils par le sable ! Puis, que serait l’été sans quelques histoires d’épouvante autour d’un feu de camp ? Ce bouquin de la légendaire collection Frissons ravira les jeunes amateurs de frissons ! Kassim et ses sœurs passent leurs vacances dans un village de pêcheurs. Malvoyant, l’adolescent peut compter sur ses sœurs pour lui décrire et lui expliquer les détails des lieux où ils se trouvent. Une histoire n’échappe pas à leur attention : celle d’une sirène qui sème la terreur, si on ne lui fait pas d’offrande... 

Nuit couleur larme

<strong>Borja Gonzales</strong><br>Dargaud<br>216 pages, dès 15 ans
Photo courtoisie
Borja Gonzales
Dargaud
216 pages, dès 15 ans

Teresa, une jeune libraire spécialisée dans les ouvrages traitant de la magie et de l’occultisme, semble plutôt blasée. Pour s’évader, elle se déguise en sorcière et lance des sorts. Une nuit, Teresa fait une incantation et une démone lui apparaît. Elle est loin d’être effrayante : elle s’appelle Laura, elle a de longs cheveux et est vêtue d’un ample chandail. Aucune corne, pas d’yeux diaboliques ! Elle offre à Teresa de réaliser un de ses vœux. Le problème : la jeune femme ignore quel souhait faire ! Laura doit ainsi rester à ses côtés, jusqu’à ce qu’elle se décide... Une bande dessinée sombre et mystérieuse, unique en son genre et séduisante. 

Par Billie Eilish

<strong>Billie Eilish</strong><br>Édito<br>336 pages (en couleurs), dès 10 ans
Photo courtoisie
Billie Eilish
Édito
336 pages (en couleurs), dès 10 ans

Billie Eilish n’est pas qu’une chanteuse, elle est carrément un phénomène mondial ! Elle offre ce premier livre qui se veut un album de photos dépeignant son enfance et le parcours de sa carrière. Prises par elle-même, par ses amis ou les membres de sa famille et de son équipe de tournée, ces photos sont un livre ouvert sur chaque période cruciale de sa vie. Qu’est-ce que la star souhaite qu’on retire de ce livre ? Que nous sommes tous celui ou celle que nous étions déjà à trois ans. Puis, qu’on puisse la voir, elle, de nos propres yeux. Un ouvrage de collection pour les vrais fans, sans aucun doute.