/news/consumer
Navigation

Swimply : Une app pour louer une piscine privée à l’heure

La pandémie a permis à la plateforme de connaître une forte popularité

prêt piscine
Photo Agence QMI, Adam Bolestridge La famille de Susan Mansoure et leur piscine louée sur Swimply à L’Île-Perrot.

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois qui possèdent une piscine sous-utilisée peuvent désormais la louer à des inconnus grâce à une nouvelle application semblable à Airbnb, contre un montant d’environ 45 $ l’heure. 

Sabrina Lavoie et David Teixeira, des résidents de Longueuil, font partie de la vingtaine de Québécois qui se sont déjà inscrits sur la plateforme Swimply au cours des dernières semaines. Les utilisateurs se trouvent surtout dans le grand Montréal et à Québec. 

« On ne se baigne pas tout le temps, alors on a mis notre piscine à louer sur la plateforme pour en faire profiter aux autres. En plus, ça nous permet de faire un peu d’argent. C’est gagnant-gagnant », explique Sabrina Lavoie. Elle demande 35 $ l’heure pour l’accès à son bassin d’eau, soit 10 $ de moins que le prix suggéré par la compagnie. 

Swimply existe depuis environ trois ans, mais c’est la pandémie qui a permis à l’application d’obtenir un regain de popularité. L’entreprise ​​affirme dans un communiqué avoir enregistré une croissance de 4000 % l’année dernière. 

La plateforme est très en vogue aux États-Unis, au point où plus de 10 millions de piscines y sont répertoriées. Mais tranquillement, de plus en plus de Canadiens et de Québécois commencent à s’y inscrire. 

La pandémie a aidé

« Avec la COVID-19, les gens ne veulent pas aller se baigner dans des lieux publics. C’est pourquoi ils veulent aller dans des endroits privés pour se rafraîchir, comme dans notre cour arrière », constatent pour leur part Sabrina Lavoie et David Teixeira.

Les enfants de la famille de Sabrina Lavoie, à Longueuil, en train de se baigner.
Photo Agence QMI, Adam Bolestridge
Les enfants de la famille de Sabrina Lavoie, à Longueuil, en train de se baigner.

« Jusqu’à maintenant, on a eu des familles, des jeunes adultes, tout s’est bien déroulé », ajoutent-ils. 

Selon l’entreprise Swimply, une très grande majorité des Américains n’ont pas accès à une piscine. 

« La natation est la troisième activité la plus populaire chez les adultes et elle est en première position chez les enfants. Pourtant, aucune autre entreprise ne s’est attaquée à l’espace aquatique pour rendre la natation plus abordable et plus accessible auparavant », a soutenu Asher Weinberger, cofondateur de la plateforme. 

Sous-utilisée

L’interface de la plateforme Swimply.
Capture d'écran
L’interface de la plateforme Swimply.

Susan Mansoure, qui demeure à L’Île-Perrot, loue aussi sa piscine pour 20 $ l’heure. Elle espère que davantage de Québécois vont s’inscrire sur Swimply puisque peu de personnes l’ont approchée jusqu’à maintenant. 

« Je me suis juste inscrite il y a deux semaines. C’est vraiment le Airbnb pour la piscine, c’est très bien. On n’est pas tout le temps dedans, alors on fait profiter les autres, surtout ceux qui ne sont pas à l’aise avec les piscines publiques durant la pandémie », explique Mme Mansoure. 

Selon Swimply, les propriétaires utilisent leur piscine seulement 15 % du temps.  


Comment fonctionne Swimply ? 

Swimply permet de louer une piscine privée dans la cour arrière de purs inconnus. Les propriétaires d’une piscine peuvent louer celle-ci à l’heure ou à la journée à des particuliers ou à des groupes.

Comme sur Airbnb, les réservations et les paiements se font directement sur le site web ou sur l’application de Swimply. Fait intéressant, tous les hôtes aux États-Unis sont couverts par une police d’assurance de 1 000 000 $. 

L’entreprise a été lancée en 2018. Elle est désormais implantée aux États-Unis, en Australie et au Canada. Mais c’est chez les Américains que la demande est la plus forte avec près de 10 millions de piscines répertoriées.  

Leur service permet surtout de gagner un revenu supplémentaire. La compagnie certifie que certains de leurs utilisateurs ont gagné plus de 30 000 $ l’année dernière.  

D’autres applications à surveiller  

Emprunter l'auto des voisins 

Très populaire en Europe, mais toujours pas disponible au Canada, Getaround est une des plus importantes plateformes d’autopartage au monde. L’entreprise propose un accès à des voitures en libre-service aux alentours de son domicile. Le service est disponible en tout temps. 

Manger avec des locaux 

En voyage, certains préfèrent manger chez des résidents de l’endroit qu’ils visitent plutôt que d’aller au restaurant. Eatwith offre aux voyageurs des cours de cuisine ou des repas à déguster chez des locaux qui se trouvent dans près de 130 pays.  

Un gardien pour pitou 

Plus besoin de demander à vos proches de garder votre chien lorsque vous êtes en vacances ou au travail. Les plateformes Rover et DogVacay offrent le grand réseau de gardiens d’animaux et de promeneurs de chiens dans le monde. Ces deux services mettent directement en relation les parents des bêtes et leur futur gardien. 

Location de bicyclettes 

Le vélo croît en popularité partout dans le monde avec la pandémie, au point où les bicyclettes neuves sont de plus en plus rares ou inabordables. Mais l’application Spinlister permet aux cyclistes de partout dans le monde de louer une monture à faible coût. 

Gardiennes au bout des doigts 

UrbanSitter est une application mobile qui permet d’éviter des maux de tête aux parents. Le service en ligne donne la possibilité de rechercher, de réserver, de payer, d’évaluer et même de recommander une gardienne ou une nounou pour ses enfants.  

Mécanicien à domicile 

Terminé les rendez-vous au garage. L’entreprise YourMechanic envoie ses mécaniciens à votre domicile ou à votre bureau pour entretenir une voiture. Il suffit de prendre rendez-vous en ligne ou sur leur application. Le service n’est pas disponible au Canada pour le moment.  

Homme à tout faire 

Avec TaskRabbit, vous pouvez demander à des employés presque toutes les tâches ménagères qui vous passent par la tête. Sur l’application, ceux qui vendent leurs services offrent de monter votre meuble IKEA, d’installer une tablette dans votre cuisine ou même de faire le ménage de votre maison.  

Un stationnement rapide 

En quelques clics, l’application JustPark permet aux automobilistes de trouver rapidement un stationnement à proximité de l’endroit où ils veulent se rendre. La plateforme connecte les conducteurs aux propriétaires de stationnement grâce à son site web ou à son application.