/news/politics
Navigation

Un candidat pro-définancement de la police pour la mairie de Montréal-Nord

Un candidat pro-définancement de la police pour la mairie de Montréal-Nord
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Projet Montréal a jeté son dévolu sur le militant et documentariste Will Prosper, qui milite en faveur du définancement de la police de Montréal, pour tenter de remporter la mairie de l’arrondissement de Montréal-Nord. 

• À lire aussi: Un conseiller de Projet Montréal rejoint Mouvement Montréal

• À lire aussi: Une collecte de fonds sans masque pour un candidat à la mairie de Montréal

Fondateur de l’organisme Hoodstock, qui vise à lutter contre les inégalités systémiques, le travailleur communautaire et ancien agent de la Gendarmerie royale du Canada a déjà pris position en faveur d’une réallocation d’une partie du budget du Service de police de la Ville de Montréal à des fins communautaires.

Le militant et la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ont cependant cherché à contourner cet enjeu mercredi matin.

«Les besoins sont grands et les problématiques sont complexes. Le travail des policiers et policières est essentiel et on n’a pas besoin de définancer la police pour donner plus d’argent au communautaire», a souligné la mairesse Plante en répondant aux questions des journalistes sur l’annonce de son nouveau candidat.

«Ce qu’on fait souvent, malheureusement, c’est qu’on les met toujours en opposition l’un envers l’autre. Je pense que l’on peut aller chercher plus d’argent, peu importe d’où ça provient. [...] C’est ça qui est le plus important avant moi», a renchéri Will Prosper.

Un candidat pro-définancement de la police pour la mairie de Montréal-Nord
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Critiques

Le parti de Denis Coderre, Ensemble Montréal, a réagi à cette nomination en accusant Projet Montréal d’alimenter un «agenda caché».

«Cette décision de Projet Montréal, d’ajouter à leur équipe Will Prosper pour les représenter dans l’arrondissement de Montréal-Nord, confirme ce que nous savions déjà. Alors que la violence armée se multiplie à Montréal, l’administration Plante est celle du désarmement et du définancement de la police», a commenté l’actuelle mairesse de Montréal-Nord, Christine Black.

Ancien porte-couleurs de Projet Montréal qui s’était présenté à la mairie de Montréal-Nord en 2017, le chef de Mouvement Montréal a aussi fait part de ses doutes.

«Valérie Plante n'appuie pas l'équité et l'inclusivité. Son choix, de placer Will Prosper dans un arrondissement perdant et de mettre en avant, de façon répétée, des politiques racistes, indique clairement où se trouvent ses priorités», a déclaré Balarama Holness.

Château fort

La mairesse de Montréal espère, avec la candidature de Will Prosper, faire tourner le vent du côté de Montréal-Nord en misant sur un travailleur social investi et apprécié dans sa communauté.

Représenté par Denis Coderre au fédéral de 1997 à 2015, l’arrondissement avait été remporté en 2017 par la mairesse sortante, Christine Black, par plus de 5000 voix, contre Balarama Holness.

Will Prosper n’en sera pas à une première expérience en politique. Il s’était présenté comme candidat de Bourassa-Sauvé (qui regroupe une bonne partie de Montréal-Nord) pour Québec Solidaire en 2012, terminant quatrième, avec un peu plus de 10% des voix.

À VOIR AUSSI