/news/currentevents
Navigation

Meurtre à Saint-Hyacinthe: poignardée par un inconnu en allant remplacer la pile de sa montre

Le suspect de 43 ans aurait volé un couteau avant de poser son geste fatal

CORRECTION-FD-AGRESSION-SAINT-HYACINTHE-LEAD
Photo Agence QMI, Adam Bolestridge Une femme de 54 ans a été poignardée hier matin dans une bijouterie des Galeries St-Hyacinthe dans la ville éponyme.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-PIE | Une quinquagénaire qui espérait prendre sa retraite cette année a été victime d’un meurtre gratuit en allant remplacer la pile de sa montre hier matin dans une bijouterie du centre commercial de Saint-Hyacinthe.

• À lire aussi: Une femme de 54 ans meurt lors d'une agression armée aux Galeries St-Hyacinthe

« C’est un inconnu. Il n’a aucun lien avec la famille. C’était un meurtre gratuit. Elle était à la mauvaise place au mauvais moment », a relaté avec émotion Yves Boulay, 57 ans, qui a partagé les sept dernières années avec la victime, Manon Savoie.

La victime, Manon Savoie, a succombé à ses blessures en début d’après-midi.
Photos tirées de Facebook
La victime, Manon Savoie, a succombé à ses blessures en début d’après-midi.

La femme de 54 ans a ainsi vraisemblablement été ciblée au hasard, a confirmé la Sûreté du Québec (SQ) hier en fin de soirée.

  •  Écoutez la chronique juridique avec Nada Boumeftah, avocate en droit criminel et protection de la jeunesse sur QUB radio :  

La mère de famille de Saint-Pie, en Montérégie, s’est rendue hier matin dans la ville voisine pour un rendez-vous à l’hôpital.

Au passage, elle avait décidé de se rendre à la bijouterie Burelle aux Galeries St-Hyacinthe pour acheter une nouvelle pile pour sa montre. 

Sauf qu’au même moment, un homme de 43 ans se serait précipité vers la bijouterie avec un couteau volé quelques instants plus tôt dans un autre commerce. Il aurait poignardé la dame, avant de prendre la fuite.

La victime, une employée du Centre d’insémination artificielle du Québec, a été transportée au centre hospitalier, où elle a succombé à ses blessures en début d’après-midi.

En quelques secondes

Le drame s’est déroulé en quelques secondes à peine, selon les images d’une caméra de surveillance qui a capté une partie de la scène (voir autre texte plus bas).

« Le plus grand malheur, c’est qu’elle allait prendre sa retraite le 5 décembre », a soufflé son conjoint, les larmes aux yeux.

« Toutes les fleurs qu’il y a ici, c’est elle qui en a pris soin. À cette heure-ci [vers 18 h], on était assis dans la balançoire dans la cour ensemble », a-t-il ajouté avant d’éclater en sanglots.

Réunis chez la victime à Saint-Pie, les autres membres de la famille étaient trop ébranlés pour commenter.

« C’était la meilleure femme du monde, c’est juste ça qu’il y a à dire », a cependant lâché son beau-fils, émotif.

Poursuite policière

Quant au suspect, un homme de Saint-Hyacinthe, il serait bien connu des policiers.

Il a été arrêté à 87 kilomètres de la bijouterie, à Saint-Jacques-le-Mineur, en Montérégie, au terme d’une poursuite policière.

Le suspect, un homme de 43 ans, a été arrêté à Saint-Jacques-le-Mineur, en Montérégie, après une poursuite policière.
Photo Agence QMI, Thierry Laforce
Le suspect, un homme de 43 ans, a été arrêté à Saint-Jacques-le-Mineur, en Montérégie, après une poursuite policière.

L’individu était toujours rencontré par les enquêteurs des crimes contre la personne de la SQ en fin de soirée hier.

Les motifs de l’attaque soudaine étaient toujours nébuleux au moment de publier.

– Avec la collaboration de Laurent Lavoie et de Valérie Gonthier


Le suspect devrait comparaître aujourd’hui au palais de justice de Saint-Hyacinthe.  

Un meurtre commis en quelques secondes  

 

Laurent Lavoie et Roxane Trudel, Le Journal de Montréal

Le meurtre gratuit d’une femme survenu hier dans un centre commercial de Saint-Hyacinthe s’est déroulé en quelques secondes à peine, selon les images d’une caméra de surveillance.

Vers 10 h, le suspect de 43 ans aurait violemment bousculé une dame âgée avant de faire irruption dans le centre commercial Galeries St-Hyacinthe, situé dans la ville éponyme.

L’homme « en colère », selon des témoins, se serait alors rendu vers le Centre du Rasoir, où il aurait fracassé un présentoir à couteaux.

« Je n’étais pas présent, c’est mon employée qui était là. Tout ce qu’on a su, c’est que [le suspect] est entré, il a défoncé [la vitre de l’armoire], a pris un couteau et est parti. Il n’a même pas eu le temps de parler avec mon employée », a raconté le propriétaire, Robin Tanguay, à TVA Nouvelles.

Puis, le quadragénaire se serait dirigé d’un pas décidé vers la bijouterie Burelle, située à côté du magasin de rasoirs, où il aurait rapidement commis l’irréparable.

Un long couteau

Les images captées par une caméra de surveillance obtenues par Le Journal donnent froid dans le dos.

On y voit un homme avec un chandail et des gants noirs se diriger au pas de course entre la bijouterie et la boutique Thé O Lait. 

Le drame s’est joué en quelques secondes, selon les images captées par la caméra de surveillance du magasin Thé O Lait situé juste en face de la bijouterie Burelle des Galeries St-Hyacinthe.
Capture d'écran de la caméra de surveillance
Le drame s’est joué en quelques secondes, selon les images captées par la caméra de surveillance du magasin Thé O Lait situé juste en face de la bijouterie Burelle des Galeries St-Hyacinthe.

Il semble avoir en sa possession au moins un long couteau d’une quinzaine de centimètres.

CORRECTION-FD-AGRESSION-SAINT-HYACINTHE-LEAD
Capture d'écran de la caméra de surveillance

Puis, il sort du cadre de la caméra durant environ cinq secondes, avant de réapparaître, marchant calmement dans la direction opposée.

CORRECTION-FD-AGRESSION-SAINT-HYACINTHE-LEAD
Capture d'écran de la caméra de surveillance

Vers la toute fin de la séquence, le suspect semble brièvement menacer un individu, qui s’éloigne, apeuré, vers le mail du centre commercial.

CORRECTION-FD-AGRESSION-SAINT-HYACINTHE-LEAD
Capture d'écran de la caméra de surveillance

« Ça fait peur. J’aurais pu être là parce que je rentre plus tôt pour aller magasiner. Ça aurait pu être moi qui me fais poignarder », a insisté Kloé Plante, 18 ans, assistante gérante au Thé O Lait.

vaste déploiement

Finalement, le suspect a été intercepté à Saint-Jacques-le-Mineur, en Montérégie, après une poursuite impliquant la Sûreté du Québec (SQ), le Service de police de l’agglomération de Longueuil ainsi que la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, a indiqué l’agente Marythé Bolduc, porte-parole de la SQ.

L’accès aux Galeries St-Hyacinthe a été fermé pour la journée en raison de l’imposant déploiement policier.

– Avec la collaboration de Valérie Gonthier, de Jonathan Tremblay et de TVA Nouvelles