/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: hausse des hospitalisations préoccupante à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

À l’approche de la rentrée scolaire, la Santé publique de Montréal s'inquiète d'une hausse des hospitalisations dans la dernière semaine, conjuguée à la progression du variant Delta.

• À lire aussi: Quatrième vague: Laval est la région la plus touchée

Dans les sept derniers jours, une augmentation de 18 hospitalisations a été observée dans la métropole, dont 9 dans les 24 dernières heures, selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Le nombre de personnes hospitalisées se situe actuellement à 49 à Montréal.

«Pour nous, c’est vraiment un signal qu’on ne va pas dans la bonne direction à trois semaines de la rentrée», a lancé le Dr David Kaiser, chef médical de l'équipe de santé environnementale de la Direction régionale de santé publique (DRSP) de Montréal, dans un point de presse jeudi.

Il a particulièrement invité les 12 à 17 ans à se faire vacciner avant leur retour en classe, en plus de rappeler l’importance de ne pas négliger les mesures sanitaires de base, comme le port du masque et la distanciation.

Six adolescents sur dix n’ont toujours pas reçu leur deuxième dose sur le territoire de la DRSP de Montréal, et le Dr Kaiser leur demande d'aller chercher l’injection manquante avant le retour en classe. À ce jour, le tiers des 12 à 17 ans n’ont pas encore été chercher leur première dose.

«On travaille sur la vaccination massive dans les écoles [à la rentrée] pour aller chercher les gens où ils sont», a-t-il ajouté.

Progression du variant Delta

En ce qui concerne la progression du variant Delta, les chiffres les plus récents de l’INSPQ datent seulement du 25 juillet, alors que 133 cas de potentiel variant Delta avaient été identifiés dans les 7 jours précédents.

Néanmoins, les spécialistes semblent s’entendre pour dire qu’il se répand, mettant notamment en garde contre la menace qu’il représente pour les plus jeunes étant donné qu’il est plus contagieux.

«On sait qu’avec le variant Delta qui progresse [dans les dernières semaines] à Montréal, ça contribue à des éclosions et à une augmentation du nombre de cas», a d’ailleurs dit le Dr Kaiser sans les chiffrer. 

En ce moment, les cas de COVID-19 sont assez répartis géographiquement à Montréal – même si on en a trouvé un peu plus dans le nord-est et le sud-ouest de l’île au cours de la dernière semaine –, et ils progressent partout, a spécifié le Dr Kaiser.

«On n'est pas sortis du bois», a-t-il mentionné, en recommandant d’éviter les situations à haut risque de transmission.

«On sait que dans les dernières semaines, le tiers de nos cas sont des voyageurs hors Canada. C’est comme ça qu’on voit arriver beaucoup de nos cas du variant Delta», a-t-il notamment dit en parlant des voyages.

Préoccupantes, les élections?

Le Dr Kaiser ne s’inquiète pas de la tenue d’élections fédérales et municipales au cours des mois à venir.

« On a vu [dans la dernière année] que ça peut se faire en toute sécurité alors je suis assez confiant qu’on va pouvoir identifier les bonnes mesures qui vont pouvoir être mises en place», a-t-il mentionné lorsqu’interrogé à ce sujet.

Le passeport vaccinal doit être «sécuritaire»

Questionné sur la vente de passeports vaccinaux frauduleux qui circulent sur le web depuis l’annonce du gouvernement provincial mardi, le Dr Kaiser s’est contenté de dire que «c’est important quand on a un projet comme le passeport vaccinal que ça soit sécuritaire». Il a rappelé que les «détails logistiques» sont gérés par Québec et ne relèvent pas de la DRSP.

«Ce qu’on peut faire c’est vraiment s’assurer que les gens se fassent vacciner pour qu’on n'en ait pas besoin ou qu’on en ait besoin moins longtemps», a-t-il conclu.

À VOIR AUSSI:      

Plus de détails suivront.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.