/entertainment/comedy
Navigation

La nouvelle victime des Denis Drolet

Roxane Bruneau a goûté à la médecine du duo vendredi au ComediHa!

Les Denis Drolet
Photo courtoisie, André-Olivier Lyra Les Denis Drolet, ont offert un bon spectacle, surtout lors de leur deuxième numéro, lors du gala qu’ils animaient, samedi soir, dans le cadre du festival ComediHa! au Théâtre Capitole de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Invitée par les Denis Drolet pour faire À ma manière, Roxane Bruneau a été obligée de chanter des paroles absurdes et loufoques composées par le duo. Un des bons numéros du deuxième Gala ComediHa!, présenté vendredi soir, au Théâtre Capitole.

• À lire aussi: En manque de bons gags

• À lire aussi: Heureux retour à une certaine normalité

« Je le savais que c’était pour être n’importe quoi », a lancé la chanteuse, lorsque le Drolet Barbu, Sébastien Dubé, a commencé à la niaiser à son arrivée sur les planches.

Elle a entamé À ma manière avec son guitariste Mathieu Brisset et ce fut au tour de Vincent Léonard de se pointer sur scène pour lui demander de chanter « ses » paroles. Disons qu'elle était plus ou moins intéressée.

« Chante mes paroles », a-t-il hurlé, avant qu’elle s’exécute pendant que les absurdités écrites par les des Denis Drolet défilaient sur un écran. Et tout à coup, le Denis barbu est revenu avec une batterie portative et avec le coloré danseur Just to Buy My Love qui, lui, se déhanchait.

« Dehors les débiles. Une fille se tanne », a-t-elle fait savoir, avant qu’ils débarrassent le plancher et qu’elle termine son succès avec les bons mots et sous une pluie de confettis.

Un bon deuxième numéro

Les Denis Drolet ont lancé le Gala qu’ils animaient avec leur humour absurde et en parlant de la pandémie.

« Les jumeaux Tadros, ils n’existent pas. C’est une hallucination collective », a dit Vincent « les dents » Léonard, lors de leur numéro d’ouverture.

« On devrait garder les masques », a-t-il dit.

« Ça cacherait tes grandes dents dégueulasses », a ajouté le barbu.

Les Denis Drolet ont été beaucoup plus drôles, absurdes et grinçants, comme on les aime, lors de leur deuxième numéro plus tard en soirée.

Il aura fallu l’arrivée de Marko Métivier, après une bonne sortie de Silvi Tourigny avec des perles trouvées sur les pages « Spotted » sur Facebook, pour véritablement lancer la soirée. Son numéro sur les princes des histoires de princesses de Disney a fait mouche.

Il s’est payé la tête du « Charmant » de Cendrillon, incapable de trouver sa princesse après avoir dansé avec elle toute la soirée.

« Moi, je serais incapable de défendre ma blonde, si elle était attaquée par un dragon. Un dragon, c’est 20 pieds de long, ça vole et ça crache du feu. Trois secondes et je serais mort », a-t-il indiqué.

Les deux policiers

Précisant que ça chantait tout le temps dans les films de princesses, il a terminé son numéro en imaginant cette façon de faire dans la vraie vie. Il s’agissait d’une première présence dans le gala pour Marko Métivier et elle a été fort réussie.

Jean-Michel Martel a fait mouche, ensuite, avec un amusant cours pour devenir détective illustré par des graphiques rigolos.

Michel Charette et Gildor Roy, les invités vedettes du gala, ont croisé le hip-hop et le country, lors d’un numéro musical où la complicité entre les deux policiers de District 31 était visiblement au rendez-vous. Ça augure bien pour le gala qu’ils vont animer ce soir.

La soirée a pris fin avec un clin d’oeil réussi aux légendes de l’humour avec Claude Crest qui a retrouvé les Ti-Gus et Ti-Mousse (Rémi-Pierre Paquin et Anne-Elisabeth Bossé), La Poune (Jean-Thomas Jobin), le Capitaine Bonhomme (Julien Bernatchez), Claude Blanchard (Elliot Léonard) et le vrai François Léveillée, sur le bord, comme l’a dit Sébastien Dubé, de devenir une légende. Un numéro où ils ont repris Si on chantait ensemble de Jean Lapointe et qui mettait fin à une soirée d’humour qui a débuté lentement et qui a fini par trouver son air d'aller.

Ce soir, Michel Charette et Gildor Roy seront à la barre du troisième gala du ComediHa! Fest-Québec au Théâtre Capitole.


Samedi soir, Michel Charette et Gildor Roy seront à la barre du troisième gala du ComediHa! Fest-Québec au Théâtre Capitole.