/news/elections
Navigation

Sondage Léger: les Canadiens ne veulent pas d’élections

Coup d'oeil sur cet article

Les Canadiens et Canadiennes ne sont pas favorables à la tenue d’élections fédérales, révèle un sondage Léger mené pour le compte de TVA Nouvelles et Le Journal de Montréal et de Québec.

• À lire aussi: Les libéraux lancent une nouvelle publicité

• À lire aussi: Les conservateurs lancent les hostilités

• À lire aussi: Sondage: élections risquées pour les libéraux

Plus de la moitié (51%) des Canadiens sondés ont indiqué n’avoir aucun intérêt pour des élections à Ottawa à ce moment-ci. Un peu plus du quart des répondants (26%) ont dit avoir un intérêt pour la tenue d’un scrutin général. Quant à elles, 22% des personnes sondées n’avaient aucune opinion sur le sujet.

  • Écoutez l'entrevue avec Jean-Marc Léger, Président de la firme de sondage Léger avec Richard Martineau sur QUB radio : 

Ces proportions sont similaires chez les électeurs traditionnellement libéraux, alors que 56% d’entre eux ne souhaitent pas avoir d’élections. C’est à peine le quart (25%) des partisans du Parti libéral du Canada (PLC) qui se sont dit en faveur d’un scrutin. Dix-huit pour cent ont dit n’avoir aucune opinion. 

Par ailleurs, 56% des Canadiens ne souhaitent pas que le premier ministre, Justin Trudeau, obtienne un mandat majoritaire si des élections doivent avoir lieu. À peine le quart (24%) des répondants pensent que les libéraux devraient former un gouvernement s’ils sont réélus. Un Canadien sur cinq (20%) n’avait pas d’opinion sur le sujet.

Tout indique que M. Trudeau se rendra à Rideau Hall, ce dimanche, pour demander à la gouverneure générale, Mary Simon, de dissoudre le Parlement et de déclencher des élections. La campagne électorale durera 36 jours, la durée minimale autorisée par la loi. Ce faisant, le scrutin devrait se tenir le lundi 20 septembre. 

Le sondage a été mené auprès de 1615 Canadiens et Canadiennes les 11 et 12 août.   

À VOIR AUSSI: