/opinion/columnists
Navigation

Il n'y a aucune raison d'aller en élections

Coup d'oeil sur cet article

Jeudi soir, en Iowa, les Yankees de New York et les White Sox de Chicago ont disputé une partie de baseball dans un champ de maïs pour rendre hommage au célèbre film Field of Dreams, qui mettait en vedette Kevin Costner. 

On se souvient tous de la fameuse réplique du film : « Build it and they will come ». 

Construis un terrain de baseball et ils viendront jouer. 

LA QUATRIÈME VAGUE EST LÀ OU PAS ?

Justin Trudeau est-il un fan de Field of Dreams ?

Toujours est-il qu’il s’est inspiré de la célèbre phrase au cœur du film de Phil Alden Robinson.

Sauf que pour lui, c’est « organise une élection et ils iront voter ».

Notre PM va-t-il frapper un coup de circuit en demandant aux Canadiens de se rendre aux urnes en pleine pandémie ?

Rien n’est moins sûr. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Nous avons besoin d’une majorité pour terminer ce que nous avons commencé, dit le PLC pour justifier sa décision d’organiser une élection au moment même où les experts affirment que nous sommes en pleine quatrième vague. 

D’un côté, le gouvernement resserre les mesures sanitaires, sous prétexte que la situation est urgente.

De l’autre, il va demander à des millions de Canadiens de se déplacer pour aller voter.

Bonjour la cohérence !

LE CHIEN DE POCHE 

Quant à l’importance pour Justin d’avoir « les deux mains sur le volant » afin de mieux diriger un gouvernement supposément « ingouvernable », faites-moi rire !

Ingouvernable ?

Mais le gouvernement libéral agit déjà comme s’il était majoritaire !

Les néo-démocrates ont tellement peur de voir les « méchants » conservateurs retourner au pouvoir qu’ils sont prêts à accepter tout ce que Justin propose !

Le NPD est devenu une succursale du PLC. « Un appendice », comme me disait Danny St-Pierre à QUB, hier. 

C’est le petit chien de poche qui tourne autour du gros bouledogue dans l’espoir que celui-ci lui laisse des miettes de ses repas. 

Personne n’est dupe : il n’y a AUCUNE raison objective de retourner en élections si tôt.

Tout ça n’est que le résultat d’un calcul politique cynique.

On risque de dépenser 612 millions de dollars pour se retrouver à la case départ.

Un gouvernement libéral minoritaire.

Avec un NPD docile qui lui lèche les baskets.

NOËL EN SEPTEMBRE

Vous croyez que Justin Trudeau est trop généreux avec VOTRE argent ?

Vous n’avez rien vu.

Au cours des prochaines semaines, notre PM va distribuer les cadeaux avec la frénésie d’un Andrew Cuomo ou d’un Donald Trump lâché lousse dans un concours de beauté. 

En bon français, on appelle ça « acheter ses élections ».

Avec le carnet de chèques des contribuables. 

J’entre chez toi par effraction, je vole ton portefeuille et le lendemain, je t’apporte un cadeau que j’ai acheté avec ta carte de crédit.

Wow, merci monsieur le PM, c’est vraiment trop, je n’en demandais pas tant !

Le pire est que ce sont les jeunes, que Trudeau tond comme des moutons et surendette pour les prochaines décennies, qui vont lui donner une troisième victoire, sous prétexte qu’il est « cool » !

Quand je regarde ça, j’ai juste envie de tirer la plogue et d’aller vivre dans le fond d’un champ...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.