/weekend
Navigation

Jeux de société: plus on est de fous, plus on s’amuse

Coup d'oeil sur cet article

Les jeux de groupe sont toujours amusants parce qu’il y a de l’interaction, que ce soit sur le plateau de jeu ou directement entre les joueurs autour de la table.

Ça crée une ambiance amusante et désinvolte qui incite à se détendre et à s’amuser. Ce qui est après tout l’objectif d’un jeu. Et c’est dans cet esprit que s’inscrivent nos suggestions de la semaine.

So Clover!

Photo courtoisie
  • 3 à 6 joueurs
  • 10 ans +
  • 30 minutes
  • 41,99 $

Voici un jeu de mots tout ce qu’il y a de plus simple et efficace. Le genre de jeu qui s’explique en moins de cinq minutes.

Chaque joueur prend d’abord une tablette en plastique en forme de trèfle à quatre feuilles. C’est déjà très ludique.

Tout le monde reçoit également quatre cartes mot-clés qui vont sur des espaces prévus à cet effet sur chaque tablette et chacun doit garder ses mots secrets.

Il est maintenant temps de choisir des indices qui devront correspondre à une des quatre paires de mots que l’on retrouve sur les bords extérieurs de la tablette de chacun.

Photo courtoisie

Avec un feutre effaçable, les joueurs inscrivent donc cet indice qui ne doit être qu’un seul mot. Une fois que tout le monde a inscrit ses quatre indices, on retire les cartes mot-clés des tablettes, tout le monde pioche une cinquième carte et la mélange aux quatre autres.

On passe ensuite à la phase résolution. À tour de rôle, le joueur dont on analyse la tablette devient spectateur et n’a pas le droit d’intervenir pendant que les autres tentent de trouver les paires de mots en fonction des indices disponibles.

On fait ensuite la vérification et si toutes les réponses sont bonnes, le groupe gagne un point par carte et un bonus de deux points. En cas d’erreur, le spectateur retire les cartes concernées et les autres joueurs ont une seconde chance et marqueront un point par bonne réponse. On inscrit le nombre de points sur la tablette et on passe au joueur suivant.

Il s’agit donc d’un jeu coopératif très efficace et amusant où on se creuse juste assez les méninges.

Enquêtes à Los Angeles

Photo courtoisie
  • 3 à 9 joueurs
  • 14 ans +
  • 90 minutes
  • 64,99 $

On se retrouve en plein cœur de Los Angeles où l’on incarne des inspecteurs chargés d’élucider des homicides.

Il y a toutefois un joueur qui incarne plutôt le marionnettiste qui est l’ennemi commun des inspecteurs pendant que ceux-ci continuent d’en découdre entre eux.

Le job du marionnettiste, qui ne fait pas partie de l’enquête ou de l’histoire, est de mener le jeu pour valider les réponses des suspects lors des interrogatoires.

Photo courtoisie

Au moyen d’un système de cartes de réponse modulable, il peut gagner du temps et semer de fausses pistes en bluffant ou encore en manipulant les inspecteurs. Ceux-ci peuvent toutefois contester ses réponses, mais non sans risques.

En effet, s’ils se trompent et qu’il disait vrai, le marionnettiste gagnera de l’influence sur eux, ce qui rendra l’enquête encore plus complexe à résoudre. Par contre, s’ils ont raison, ils pourraient faire débloquer l’enquête plus vite.

Ce qui est drôlement amusant, c’est que chaque enquête va évoluer différemment selon les choix des inspecteurs. Et pour réaliser ces enquêtes, les joueurs vont parcourir Los Angeles sur un plateau où se trouvent des preuves.

Fiesta de los muertos

Photo courtoisie
  • 4 à 8 joueurs
  • 12 ans +
  • 15 minutes
  • 39,99 $

Voici un autre jeu de mots coopératif qui va assurément se terminer en fou rire.

Avant de commencer, chaque joueur reçoit une ardoise crâne qui suit le thème de la célèbre fête mexicaine des morts. On distribue également une ardoise déduction et un feutre effaçable.

On commence en distribuant à tout le monde une carte sur laquelle est inscrit un nom de personnage célèbre, puis chacun ouvre le rabat de son ardoise et y inscrit le nom en question puis referme le crâne.

Ensuite, tout le monde écrit dans la bouche du crâne un mot qui lui fait penser à son personnage et colorie une des quatre dents et passe le crâne à son voisin de gauche.

On reçoit un nouveau crâne, on efface le mot, on en écrit un autre qui doit avoir un lien avec le précédent et on colorie une autre dent. On procède ainsi jusqu’à ce que les quatre dents soient coloriées.

Photo courtoisie

On dispose ensuite au centre de la table des cartes numéros qui correspondent au nombre de joueurs, on mélange les crânes et on les place sous chacun des numéros, on récupère les cartes personnages encore secrètes et on en ajoute d’autres afin d’atteindre huit personnages et on les révèle.

On doit ensuite tenter de deviner quel personnage correspond à quel crâne. Les joueurs inscrivent leurs réponses sur leur ardoise déduction. On enchaîne avec la phase d’apaisement des morts où l’on cochera des cases sous chaque crâne. On aura toujours besoin d’une case de moins que le nombre de joueurs. Dans une partie à quatre par exemple, il faudra que trois joueurs aient trouvé la bonne réponse.

C’est ainsi qu’on évaluera sa performance. Mais ce qui compte vraiment, ce sont les fous rires qui vont découler des révélations.

Et une petite mise en garde, comme c’est un jeu français, certains personnages n’auront pas vraiment de résonance pour un public québécois et encore plus avec les enfants ou les adolescents.