/weekend
Navigation

Les romans de la rentrée qu'on attend avec impatience!

Coup d'oeil sur cet article

Cette année encore, la rentrée littéraire s’annonce très riche en belles découvertes. En voici quelques-unes du côté des éditeurs européens.  

Lorsque le dernier arbre

<strong>Michael Christie</strong><br>aux Éditions Albin Michel
Photo courtoisie
Michael Christie
aux Éditions Albin Michel

C’est le second roman de l’écrivain canadien Michael Christie, mais le premier à être traduit en français. Et on l’attend de pied ferme parce que du côté anglo, c’est un livre qui n’a récolté que des éloges. Il raconte l’histoire apparemment bouleversante d’une famille, les Greenwood, sur quatre générations. Car si toutes se suivent, elles sont loin de se ressembler : Harris Greenwood deviendra par exemple extrêmement riche grâce à l’industrie du bois, alors que sa petite-petite-fille pourra à peine survivre dans un monde où presque toutes les forêts auront disparu de la surface de la planète... 

  • Sortie prévue en librairie le 18 août  

Enfant de salaud

<strong>Sorj Chalandon</strong><br>aux Éditions Grasset
Photo courtoisie
Sorj Chalandon
aux Éditions Grasset

Celles et ceux qui suivent avec intérêt depuis des années la carrière littéraire de Sorj Chalandon le savent : cet ancien grand reporter français n’a vraiment pas eu une enfance facile et dans plusieurs de ses romans (La légende de nos pères, Profession du père...), il parle de l’homme qui en a été la principale cause. On va donc ici retrouver ce père indigne qui, pendant la Deuxième Guerre mondiale, aurait défilé sous plusieurs drapeaux. Mais ce qui a vraiment fait de lui un salaud, c’est d’avoir menti à son fils toute sa vie. Une lecture qui, ici encore, sera sûrement aussi émouvante que dure. 

  • Sortie prévue en librairie le 23 août  

Double Nelson

<strong>Philippe Djian</strong><br>aux Éditions Flammarion
Photo courtoisie
Philippe Djian
aux Éditions Flammarion

Il faut être amateur de catch pour savoir ce qu’est exactement un double Nelson : une prise de soumission dont l’objectif est de pousser l’adversaire à abandonner. Le rapport avec Luc, un écrivain dans la quarantaine qui peine à terminer le roman sur lequel il travaille presque sans relâche depuis des mois ? Eh bien, c’est ce qu’on va découvrir dans ce tout nouveau Philippe Djian qui met également en scène Edith, l’une des premières femmes à avoir intégré les forces spéciales françaises et... ex-petite amie de Luc. Oui, ça promet ! 

  • Sortie prévue en librairie le 26 août 

Klara et le Soleil

<strong>Kazuo Ishiguro</strong><br>aux Éditions Gallimard
Photo courtoisie
Kazuo Ishiguro
aux Éditions Gallimard

Avec ce roman, l’auteur nobélisé des Vestiges du jour nous transporte dans le futur. Un futur où les robots capables d’observer et d’interagir n’appartiennent plus à la science-fiction depuis un bon moment. Par exemple, Klara a été conçue pour tenir compagnie aux enfants et aux adolescents. Et depuis la vitrine du magasin où elle attend d’être vendue à une famille, elle va en profiter pour en apprendre un peu plus sur le monde qui l’entoure et en tirer ses propres conclusions... 

  • Sortie prévue en librairie dans le courant du mois de septembre 

Sidérations

<strong>Richard Powers</strong><br>aux Éditions Actes
Photo courtoisie
Richard Powers
aux Éditions Actes

Ce n’est pas la première fois qu’on le dit, ni la dernière. À nos yeux, Richard Powers fait partie des plus grands écrivains américains. Il n’y a qu’à lire Le temps où nous chantions ou L’arbre-monde, qui a remporté en 2019 le Pulitzer de la fiction, pour en avoir la preuve. Traitant de sujets pas toujours faciles, Richard Powers a cette fois choisi de raconter l’histoire d’un astrobiologiste dont le fils de neuf ans a parfois de terribles crises de rage. Si terribles qu’il devra se faire soigner à l’aide d’une thérapie expérimentale. 

Les quelques rares personnes qui ont eu la chance de le lire affirment que c’est un petit bijou.  

  • Sortie prévue en librairie le 23 septembre 

Celle qui brûle

<strong>Paula Hawkins</strong><br>aux Éditions Sonatine
Photo courtoisie
Paula Hawkins
aux Éditions Sonatine

Publié en 2015, La fille du train a fait un véritable malheur à travers le monde. Alors est-ce que ce nouveau thriller signé Paula Hawkins va lui aussi parvenir à conquérir des millions de lecteurs ? C’est ce qu’on va savoir cet automne. En attendant, on peut ajouter quelques mots sur l’intrigue : un jeune homme va être sauvagement assassiné à bord d’une péniche et vu la façon dont il a été tué, une froide vengeance pourrait fort bien être à l’origine de tout. 

  • Sortie prévue en librairie début octobre  

D’autres sorties à ne pas manquer

En août

  • Avant les années terribles de Víctor del Árbol, aux Éditions Actes Sud
  • Premier sang d’Amélie Nothomb, aux Éditions Albin Michel
  • Climax de Thomas B. Reverdy, aux Éditions Flammarion

En septembre 

  • Le voyage dans l’Est de Christine Angot, aux Éditions Flammarion
  • La définition du bonheur de Catherine Cusset, aux Éditions Gallimard
  • Fenua de Patrick Deville, aux Éditions du Seuil
  • La splendeur et l’infamie d’Erik Larson, aux Éditions le cherche midi
  • Quatre heures, vingt-deux minutes et dix-huit secondes de Lionel Shriver, aux Éditions Belfond
  • Le grand rire des hommes assis au bord du monde de Philipp Weiss, aux Éditions du Seuil

En octobre

  • Daddy d’Emma Cline, aux Éditions Quai Voltaire
  • Pas dormir de Marie Darrieussecq, aux Éditions P.O.L
  • Qualityland de Marc-Uwe Kling, aux Éditions Actes Sud
  • Memorial Drive de Natasha Trethewey, aux Éditions de l’Olivier