/weekend
Navigation

En amour et au lit, doit-on tout se dire?

we 0814 psycho
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Les feux de la passion amoureuse et sexuelle brûlent entre vous ! Vous ne pouvez plus vous passer de la présence de l’autre dans votre vie. Vous pensez sans cesse à ces petits moments d’intimité et vous souhaitez les voir se multiplier. Vous rayonnez ! Toutefois, ici et là, vous remarquez qu’en certaines occasions, des parties de vous ne s’expriment pas totalement... que ce soit volontairement ou involontairement. Et qu’en d’autres temps, vous avez le sentiment d’en avoir trop dit. Jusqu’à quel point le dévoilement personnel est-il judicieux ? Jusqu’à quel point est-il utile de révéler ce qui s’épanouit au sein du jardin secret ?

Certains couples, au nom de la franchise, se diront tout. D’autres, au nom du besoin de liberté, se cacheront presque tout. Le désir d’établir un pont vers la personne aimée semble aller de soi puisqu’il s’installe graduellement, au fil du temps et en fonction de la confiance qui grandit. Mais plusieurs couples oublient, en début de relation, d’établir des paramètres à cet égard. Le partage et les dévoilements n’ont pas la même signification pour tous. Or, puisqu’on sait que la communication représente beaucoup au sein d’une relation, en formant la base d’une relation solide, il y aurait sans doute bien des avantages à prendre le temps de paramétrer le tout afin de ne laisser que peu de place aux mauvaises interprétations et aux attentes. 

Les partages rendus possibles grâce à une bonne communication permettent d’échanger joies et peines, contribuent à l’attachement ainsi qu’à une meilleure compréhension de soi et de l’autre. Des confidences appropriées favorisent les rapprochements et parfois même, intensifient les moments d’intimité sexuelle. Un peu comme découvrir l’autre à travers ce qu’il exprime avec des mots, mais aussi avec des gestes.

Que ce soit dans la vie de tous les jours ou au lit, il existe des révélations qui ne formulent qu’un objectif : le soulagement (de la conscience diront certaines personnes). Et en d’autres moments, les révélations offrent des possibilités infinies de croissance et de développement.

Pour s’y retrouver, peut-être que ces questions mériteraient des réponses de la part de la personne qui doute de sa décision à faire des révélations :

  • Est-ce que le fait de l’exprimer me permettra de me rapprocher de l’autre et de la ou le rapprocher de moi ?
  • Est-ce que cela concerne ma ou mon partenaire ?
  • Est-ce que ce dévoilement sera bénéfique (à court, moyen et long terme) au climat de la relation ?

Par la suite, il pourrait y avoir des avantages à se demander pour qui vous sentez le besoin de dévoiler des choses. Est-ce que cela s’avérera utile pour le cheminement de votre couple ?

Se dire versus tout se dire

Naturellement, il appartient à chacun d’établir ses limites personnelles et de les communiquer à l’autre. Exprimer tout, en tout temps et en ce qui concerne toutes les sphères de la vie n’est certainement pas obligatoire pour vivre une relation saine et solide. L’idée de « se révéler » à l’autre trouve bel et bien des racines dans le fait d’ouvrir un pan de sa vie pour permettre à l’autre de vous connaître... et non seulement pour tout savoir... 

Pas à n’importe quel prix

Fait important : nous sommes responsables de ce que nous disons et de la façon dont nous l’exprimons... mais nous ne sommes pas responsables de la façon dont c’est entendu. C’est pourquoi il ne faut jamais perdre de vue les raisons qui poussent à dévoiler ou à retenir... Utiliser un choix de mots judicieux, prendre le temps de s’écouter et faire preuve totalement et en tout temps de respect ne sont que quelques pistes vers une bonne communication et vers de potentielles merveilleuses révélations.