/news/coronavirus
Navigation

Des experts craignent que la 4e vague frappe surtout les enfants

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs experts et médecins craignent que la quatrième vague de la COVID-19 touche non seulement les non-vaccinés, mais surtout qu’elle frappe de plein fouet les enfants.

«Je crains beaucoup, et ce que d’autres experts craignent, c’est que cette quatrième vague-là en soit une d’enfants, des 0 à 12 ans qui n’ont pas été vaccinés, parce qu’ils n’ont pas le droit encore d’être vaccinés», affirme le Dr Joseph Dahine, médecin intensiviste à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval, en entrevue à LCN.

Il donne également en exemple les États-Unis, qui vivent une grosse augmentation des hospitalisations pédiatriques, puisque le virus mute pour s’attaquer particulièrement aux enfants.

«On a déjà vécu beaucoup de drames familiaux. Si, en plus, il fallait voir des enfants malades, des enfants décéder, je n’ose pas imaginer la détresse dans les familles du Québec», craint le médecin. 

C’est pour protéger les plus vulnérables, dont font partie les enfants de 0 à 12 ans, qu’il invite les personnes non vaccinées à se faire inoculer sans tarder.

Un vaccin ou un cocktail de médicaments?

Le Dr Dahine est aussi d’avis que les gens devraient choisir la vaccination plutôt qu’attendre d’être malades et de devoir recevoir une grande quantité de médicaments. 

Il est convaincu que les personnes non vaccinées qui se retrouveront aux soins intensifs «voudront qu’un médecin intensiviste leur sauve la vie».  

«Et pour le faire, vous allez avoir besoin d’un cocktail de médicaments incroyable: des sédatifs, des paralysants, des stéroïdes, des tocilizumabs et j’en passe. C’est beaucoup plus de médicaments à donner pour essayer de vous sauver la vie qu’une seule injection qui aurait pu prévenir cette maladie-là», prévient-il

Pour lui, la population devrait opter pour la prévention plutôt que pour les soins. 

«Le calcul de risque, pour moi, est clairement beaucoup plus en faveur de la prévention de cette maladie-là que de celui du laisser-faire et de ramasser les conséquences qui surviendront naturellement», insiste le Dr Dahine. 

À voir aussi    

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres