/news/elections
Navigation

Des graffitis antisémites sur des pancartes de députés juifs

Coup d'oeil sur cet article

Des pancartes de deux députés fédéraux de confession juive ont été gribouillées du symbole de la croix gammée à Montréal mardi.

Il s’agit des affiches d’Anthony Housefather, élu pour le Parti libéral du Canada dans Mont-Royal, et de celles de Rachel Bendayan, sa collègue libérale élue dans Outremont.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est dit «dégoûté et fâché que les pancartes de Rachel Bendayan et Anthony Housefather aient été vandalisées de graffitis antisémites».

«C’est tout simplement inacceptable. Je suis solidaire avec Rachel, Anthony et la communauté juive dans la lutte contre ce type de haine», a-t-il ajouté sur Twitter.

Pour M. Housefather, «c’est une honte terrible de voir que l’antisémitisme a déjà infiltré la campagne le troisième jour».

«Bien que je sois profondément déçu de voir mon affiche défigurée avec une croix gammée, je continuerai d’être un ardent défenseur de la communauté juive et rien ne va m’arrêter, certainement pas cela», a-t-il dit dans un message publié sur sa page Facebook.

«[Quelles] que [soient] l’allégeance politique ou les opinions, les messages violents, racistes et haineux n’ont pas leur place. Nous devons les condamner sans équivoque», a pour sa part dit Rachel Bendayan, également sur Facebook.

«C’est inacceptable! a écrit le chef néo-démocrate Jagmeet Singh, sur Twitter. Ces actes antisémites glorifient l'une des idéologies les plus haineuses de l'histoire. Nous devons l'affronter et ne lui laisser aucun espace pour se propager.»

  • Écoutez l'entrevue de Benoît Dutrizac avec Anthony Housefather, député sortant pour le Parti libéral du Canada dans Mont-Royal, sur QUB radio: 

«Ce qui est arrivé à M. Housefather et à Mme Bendayan aujourd’hui est tout à fait inacceptable. L’antisémitisme et le racisme n’ont pas leur place au Canada, et je condamne ces actes odieux», a renchéri le chef conservateur Erin O’Toole.

Le député Housefather est activement engagé dans la lutte contre l’antisémitisme.

Le Canada a tenu le mois dernier un sommet sur l’antisémitisme, au terme duquel le gouvernement s’est engagé à «améliorer les compétences en littéracie numérique et lutter contre la désinformation» qui peut déboucher sur des sentiments antisémites.

L’arrondissement d’Outrement recense une des plus importantes diasporas juives du pays.