/entertainment/stage
Navigation

Nouvelle saison: pluralité de genres à l’Espace Libre

Nouvelle saison: pluralité de genres à l’Espace Libre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

L’Espace Libre a décidé de mêler les genres et les arts pour marquer l’arrivée de sa nouvelle saison, dont la programmation a été dévoilée mardi. Les artistes et artisans du théâtre montréalais cherchent à abattre les frontières dressées entre les gens. 

Ce mandat s’amorce avec «Plácido-Mo» (du 24 août au 5 septembre), sixième Spectacle de quartier d’Espace Libre, un projet déambulatoire qui incitera les citoyens - munis d’un casque d’écoute - à découvrir l’espace urbain du quartier Centre-Sud grâce aux témoignages d’itinérants.

Puis, «Qui veut la peau d’Antigone?» (du 7 au 25 septembre) revisitera le mythe d’Antigone le temps d’un monologue livré chaque semaine par un interprète différent. Les Afrodescendants Tatiana Zinga Botao, Philippe Racine et Lyndz Dantiste aborderont tour à tour l’affirmation de soi et l’acceptation de l’autre.

Nouvelle saison: pluralité de genres à l’Espace Libre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Nouvelle saison: pluralité de genres à l’Espace Libre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Ensuite, il sera temps de confronter les gens disparus lorsque prendra vie, sur scène, «Les Morts» (du 12 octobre au 6 novembre), un texte signé et livré par Alexis Martin, dans une mise en scène de Daniel Brière. Cette oeuvre faisant suite aux spectacles «Animaux» (2016) et «Bébés» (2019) prouvera que les morts ne sont jamais loin.

La présentation de «Rock Bière: le documentaire» (du 16 novembre au 4 décembre) jumellera performances et éléments documentaires. Le drag king «Rock Bière» - dont le vrai nom est Mélodie Noël Rousseau - s’intéressera du même coup à la sous-représentation des artistes qui lui ressemblent ainsi que de la place des femmes au sein de la communauté LGBTQ+.

Nouvelle saison: pluralité de genres à l’Espace Libre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Nouvelle saison: pluralité de genres à l’Espace Libre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

La prochaine année sera lancée par «Bermudes (dérive)» (du 18 au 29 janvier 2022), qui continuera le voyage effectué avec le film «Bermudes (nord)» et le roman «Bermudes», là où différentes personnes vivent loin des grandes villes.

Alexis Martin et Daniel Brière feront de nouveau équipe pour «La Conjuration» (du 15 février au 12 mars), une pièce qui présentera la rencontre entre un écrivain et un peintre déclarant la guerre au monde entier.

Nouvelle saison: pluralité de genres à l’Espace Libre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

L’humour tonnera dans «La Blessure» (du 22 mars au 9 avril), une création où cinq femmes seront séparées par leurs classes sociales et leurs générations, alors que les arts circassiens en mettront plein la vue dans «Les Érotisseries» (du 3 au 21 mai), un exutoire charnel.

Le volet numérique de l’Espace Libre comptera quant à lui sur la webdiffusion de «GENDERF*CKER» (dès l’automne), une manifestation en solo de l’activiste Pascale Drevillon.