/news/coronavirus
Navigation

Quatrième vague: «On doit craindre la rentrée scolaire»

Coup d'oeil sur cet article

La quatrième vague est bel et bien amorcée au Québec alors que les nouveaux cas dans plusieurs régions du Québec augmentent rapidement.

• À lire aussi: Première dose de vaccin pour des hésitants

• À lire aussi: La Nouvelle-Zélande confinée trois jours après la découverte d’un cas de COVID-19

Pour le virologue et professeur au Département des sciences biologiques de l’UQAM Benoit Barbeau, il ne faut pas prendre à la légère cette hausse.

«Non seulement on voit le début de la quatrième vague s’amorcer rapidement, mais on doit aussi craindre la rentrée scolaire et le retour dans les milieux de travail», explique le spécialiste. 

Selon lui, le gouvernement pourrait annoncer de nouvelles mesures dans certaines régions, comme à Montréal et à Laval, pour mieux contrôler la pandémie.

«Il pourrait y avoir des mesures restrictives imposées, mais c’est certain que le gouvernement veut minimiser ces mesures-là pour éviter de retourner à la case départ», affirme Benoit Barbeau. 

«Il y a sûrement des mesures qu’on peut cibler particulièrement dans certaines régions. On voit la tendance qui se dessine et c’est préoccupant», confirme le virologue. 

Élections pandémiques  

Pour Benoit Barbeau, tenir des élections en temps de pandémie représente un risque, notamment en raison des rassemblements inévitables. 

«Ça représente toujours un risque lorsqu’il y a des attroupements. Si c’est à l’extérieur, ça représente toutefois un risque plus faible», croit l’expert. 

«J’espère que les différents partis feront attention et qu’ils utiliseront les mesures nécessaires pour éviter qu’il y ait trop d’éclosions», souhaite Benoit Barbeau. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres