/news/elections
Navigation

Le Parti vert plaide pour un filet social tout inclus

La cheffe du Parti vert, Annamie Paul
Photo courtoisie, Parti vert La cheffe du Parti vert, Annamie Paul

Coup d'oeil sur cet article

La cheffe du Parti vert, Annamie Paul, a étayé mercredi les éléments qui font partie intégrante de son plan pour offrir un filet social complet aux Canadiens, incluant un revenu de base garanti (RBG).

«Il n’y a aucun système partiel qui peut égaler un revenu de base garanti. Alors que les programmes d’aide du gouvernement tirent à leur fin, ceci fait partie de la solution», a-t-elle plaidé.

En campagne à Toronto, où elle tentera de se faire élire pour la première fois, Mme Paul a défendu l’idée d’une réforme «radicale», «de haut en bas», des soins accordés aux aînés vivant dans des centres de soins de longue durée.

Puis est venue la question du logement. Le Parti vert souhaite que tous les Canadiens soient logés de manière abordable. Il veut aussi éradiquer pour de bon l’itinérance.

«C’est quelque chose qui est à portée de main, une chose pour laquelle nous avons tous les outils tant que la volonté politique y est. L’accès au logement est un droit fondamental.»

La création de nouveaux programmes sociaux ambitieux est l’un des objectifs du parti.

Parmi ceux-ci: assurances-médicaments pour tous, assurance dentaire pour tous, garderies gratuites pour tous, abolition des frais de scolarité pour les études postsecondaires, «et n’importe quel autre programme qui assurerait que les gens soient protégés du premier jour [de leur vie] au dernier».

Le Parti n’a pas indiqué combien il en couterait aux Canadiens pour l’ensemble de ces mesures.

À voir aussi