/opinion/columnists
Navigation

Les talibans ont changé... ben voyons!

Coup d'oeil sur cet article

Voici trois citations concernant les talibans.

« Mon administration a des discussions constructives en Afghanistan avec un certain nombre de groupes afghans, dont les talibans... » — Donald Trump, 5 février 2019

« Certaines de nos discussions avec les talibans ont été très constructives. Concernant notre position vis-à-vis d’un quelconque futur gouvernement en Afghanistan, elle dépendra du comportement des talibans. » — Ned Price, porte-parole du département d’État américain, 16 août 2021

« Il est encore trop tôt pour dire si le Canada va reconnaître le gouvernement des talibans. Ça dépendra de la façon dont ils se comporteront. » – Marc Garneau, ministre des Affaires étrangères du Canada, 16 août 2021

LES TALIBANS « LIGHT »

Imaginez si nos forces policières tenaient ce même discours à propos de la mafia et des gangs de rue.

« Oui, il y a une flambée de violence dans nos rues, mais nous avons eu des discussions très constructives avec les chefs du crime organisé, hier. Nous allons voir comment ils vont se comporter au cours des prochains jours pour voir si nous allons intervenir... »

Tout le monde dirait : « Hein ? »

Pourtant, c’est le discours qu’ont tenu les gouvernements américain et canadien, hier.

Heureusement, le Canada a changé son fusil d’épaule mais, comme on dit, le mal est fait.

Le porte-parole du département d’État américain (l’équivalent de notre ministère des Affaires étrangères) est même allé jusqu’à dire : « Un futur gouvernement afghan qui préserve les droits fondamentaux de son peuple, y compris de la moitié de sa population – ses femmes et ses filles – et qui n’offre pas de refuge aux terroristes, est un gouvernement avec lequel nous pourrions travailler » !!!

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Allo ?

Quoi, le gars pense que les talibans ont changé ? Qu’ils ont vu la lumière ? Qu’ils ont déchiré leur ancienne charte pour s’affilier aux Shriners ?

Qu’ils ont mis de l’eau dans leur vin – ou plutôt, du vin dans leur eau ?

Qu’au lieu de jeter les homosexuels du haut du 20e étage, ils vont dorénavant les jeter du haut du 12e ?

Qu’ils vont utiliser des roches moins grosses pour lapider leurs femmes ? 

  • Écoutez La Rencontre Dutrizac-Martineau sur QUB radio:   

LA NAÏVETÉ DE L’OCCIDENT

Dieu qu’on peut être naïf, des fois, en Occident... 

Les chefs d’Al-Qaïda ont dû pisser dans leur culotte en entendant Marc Garneau, hier. 

« Hey, Mohamed, le ministre des Affaires étrangères du Canada croit qu’on a changé ! Au lieu de nous faire exploser avec 15 bâtons de dynamite, on n’en utilise que 10 !

— Aahahah, trop drôle ! Apporte-moi cinq otages et un sabre bien coupant, on va fêter ça ! »

Décourageant...

Tiens, j’en ai une autre bonne, pour vous.

Savez-vous ce que font les talibans lorsqu’ils entrent dans un village ? Ils obligent les femmes – toutes les femmes, même les fillettes – à se voiler. Car pour eux, le voile est une sorte de drapeau qu’ils plantent sur la tête des femmes pour dire : « On est là ! »

Et vous savez ce qu’ont fait les magasins de luxe Holt Renfrew les 23, 24 et 25 juillet derniers, à travers le Canada ? 

Ils ont ouvert leurs portes à Lala Hijabs, une entreprise torontoise qui fabrique des hijabs pour fillettes, et ont présenté en exclusivité un hijab dessiné par le designer maison de Holt Renfrew !

On est niaiseux de même...