/news/elections
Navigation

Crise du logement: 1 million d’habitations en trois ans promis par les conservateurs

Coup d'oeil sur cet article

Afin de faire face à la crise du logement qui touche le pays, le chef du Parti conservateur du Canada, Erin O’Toole, s’est engagé jeudi à construire près d’un million d’habitations en trois ans. 

• À lire aussi: Opération séduction pour le chef conservateur à Québec

• À lire aussi: Pas de vaccination obligatoire pour les candidats conservateurs

«Il est temps de faire face aux faits, nous avons un problème de logement au Canada», a déclaré le chef conservateur lors d’un point de presse à Ottawa.

Considérant que l’offre de logements, aussi bien en propriété qu’en location, n’est pas suffisante par rapport à la croissance de la population canadienne, M. O’Toole a proposé la construction d’un million d’habitations sur une période de trois ans, sans s’avancer sur les moyens pour y parvenir.

«La construction de logements est l’un des principaux moteurs de notre économie», a-t-il d’ailleurs soutenu.

Le candidat conservateur souhaite également libérer 15 % des immeubles appartenant au gouvernement fédéral pour du logement.

M. O’Toole a par ailleurs avancé la mise en place de mesures pour limiter les investissements étrangers dans le secteur des habitations, en leur interdisant notamment d’acheter des résidences au Canada «surtout s’ils n’ont pas l’intention d’y vivre ou de s’y installer».

«On doit travailler avec les autres paliers du gouvernement sur la crise du logement», a-t-il mentionné.