/news/society
Navigation

Plus de réfugiés dans les deux avions canadiens en Afghanistan

Coup d'oeil sur cet article

Les deux avions CC-177 Globemaster déployés en Afghanistan par les Forces armées canadiennes (FAC) seront «reconfigurés» afin d'accueillir le plus de personnes possible.

• À lire aussi: Biden, sous pression, défend les évacuations laborieuses d’Afghanistan

• À lire aussi: Face aux réfugiés afghans, Trump passe de l'hospitalité à l'hostilité

Les militaires sur place auront également la responsabilité de ramener des individus rendus vulnérables par le nouveau régime des talibans – qui auront été identifiés à l’aide d’une liste – et de les faire monter à bord des appareils, a appris vendredi la chaîne Global News.

«Les Globemasters sont présentement reconfigurés pour pouvoir transporter le maximum de personnes sans encombre, et les membres des FAC sont encouragés à prendre des décisions sur le terrain dans l’intérêt de sauver des vies», a indiqué la porte-parole du ministère de la Défense nationale, Jessica Lamirande.

Les appareils de ce type peuvent prendre à leur bord entre 140 et 160 passagers. Une photo montrant 640 Afghans entassés sur le sol d’un avion semblable a été partagée par l’Air Force américaine la semaine dernière.

Du côté canadien, on restait plus prudent avec un maximum de 200 personnes à bord. C’est le nombre de ceintures de sécurité qui pourrait venir à manquer dans chaque appareil.

Les vols réguliers des Globemasters vers Kaboul ont repris mercredi, avait annoncé le ministre de la Défense, Harjit Sajjan.