/finance/pme
Navigation

Le PDG d’Uni-Sélect investit 2 M$

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, nous faisons un survol des transactions d’initiés, des investissements dans les entreprises d’ici et de l’actualité des sociétés cotées en Bourse.

Il achète des actions de son nouvel employeur  

Le nouveau PDG d’Uni-Sélect, Brian McManus, a posé un geste qu’on voit assez rarement chez les grands patrons : il a acheté massivement des actions de sa propre entreprise. Nommé à la tête d’Uni-Sélect au début juin, il a acquis pour un peu plus de 2 M$ d’actions du distributeur de pièces d’auto à la fin de la semaine dernière. Depuis son arrivée chez Uni-Sélect en avril, d’abord comme président exécutif du conseil, le titre de l’entreprise a pratiquement doublé en Bourse. M. McManus est connu pour avoir fait passer les revenus de l’entreprise montréalaise Stella-Jones, qu’il a dirigée pendant près de 20 ans, de moins de 100 M$ à plus de 2 milliards $.

Jolis gains pour des patrons de Cascades  

Trois dirigeants de Cascades ont empoché ensemble près de 1 M$ en exerçant des options d’achat d’actions de l’entreprise de Kingsey Falls au cours des deux dernières semaines. À lui seul, le président du conseil d’administration, Alain Lemaire, a ainsi touché un gain de plus de 475 000 $. Pour sa part, la chef des ressources humaines, Maryse Fernet, a encaissé plus de 240 000 $ tandis que le responsable des produits spécialisés, Luc Langevin, a enregistré un profit de près de 270 000 $.

FIX4 Capital recueille 7,2 millions $  

La jeune pousse québécoise FIX4 Capital vient de récolter 7,2 M$ auprès des firmes montréalaises Tactico et Keira Capital ainsi que d’investisseurs providentiels comme Martin Lavigne, ancien président de Financière Banque Nationale Gestion de patrimoine. Fondée au début de 2020, FIX4 offre des prêts pour des réparations automobiles. Ceux-ci sont assortis d’un costaud taux d’intérêt de 19,9 % par année. Pouvant atteindre 10 000 $, les prêts sont garantis sur la valeur du véhicule. 

Le patron de Bell Média vend  

Le président de Bell Média, Wade Oosterman, a vendu pour un peu plus de 2 M$ d’actions de BCE il y a une dizaine de jours. Le titre du géant montréalais des télécommunications a récemment atteint un sommet historique de près de 65 $. M. Oosterman dirige la division médiatique de Bell depuis janvier.

.

.

.

Lino Saputo mise 15 M$ de plus sur son entreprise  

Lino Saputo, qui a fondé Saputo avec ses parents en 1954, vient d’acheter pour près de 15 M$ d’actions du géant de la transformation laitière. La transaction a été faite au nom de la Fondation Mirella & Lino Saputo. Cela porte à environ 100 M$ la valeur des achats d’actions effectués par l’entrepreneur de 84 ans depuis le mois de juin. M. Saputo détient 32 % des actions de l’entreprise montréalaise, une participation qui vaut près de 5 milliards $. 

Des dirigeants de Metro exercent des options  

Trois dirigeants de Metro ont réalisé ensemble des gains de près de 375 000 $ en exerçant des options de la chaîne de supermarchés au cours des derniers jours. Le vice-président à l’immobilier et à l’ingénierie, Martin Allaire, a ainsi encaissé plus de 365 000 $. Le vice-président aux systèmes d’information, Frédéric Legault, a empoché un profit près de 67 000 $ tandis que le vice-président au marketing, Alain Tadros, a touché un peu plus de 40 000 $.