/weekend
Navigation

Sexo quiz: l’orgasme

we 0821 sexo
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Derrière ce plaisir si recherché, se cachent encore parfois énigmes et mystères. Plusieurs initié.e.s en vantent grandement les bienfaits – et pour cause –, mais pour les personnes qui ne connaissent pas l’orgasme avec un grand O, la curiosité, les questionnements, la déception ou toute autre sensation ou émotion n’en sont que plus légitimées. La recherche et peut-être l’obtention de ce plaisir intense iraient-elles de pair avec les connaissances sur le sujet ? Et vous, êtes-vous implacable sur le sujet ? Testez vos connaissances !

Quiz
Question #1
L’orgasme est un réflexe du système nerveux autonome

VRAI

FAUX

VRAI
C’est la partie du système nerveux qui gère ce que nous ne contrôlons pas volontairement – comme la digestion, le rythme cardiaque, etc. (source : Mary Roach, vulgarisatrice scientifique)
Question #2
L’implication des organes génitaux est essentielle à l’obtention d’un ou de plusieurs orgasmes

VRAI

FAUX

FAUX
Le réflexe orgasmique peut être déclenché par une multitude de stimuli et ne nécessite pas automatiquement la stimulation des organes génitaux.
Question #3
En moyenne, l’orgasme dure entre 12 et 15 minutes

VRAI

FAUX

FAUX
Selon des résultats d’études scientifiques, la durée d’un orgasme varierait plutôt entre 6 et 20 secondes, selon les personnes. (source : Science&Vie, 1er août 2021, « Combien de temps dure un orgasme » par Cécile Bonneau)
Question #4
Au plus fort de l’orgasme, la fréquence cardiaque n’est pas du tout différente de celle au repos

VRAI

FAUX

FAUX
Des études réalisées ont montré que « l’augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle est à son maximum au cours des 10 à 15 secondes de l’orgasme, avec des pics aux environs de 125-130 battements par minute et une tension artérielle systolique de 150-160 mm de Hg ». (source : Institut de cardiologie de Montréal, Observatoire de la prévention, Le sexe, une histoire de cœur par Dr Martin Juneau, M.D., FRCP, 11 avril 2017)
Question #5
On donne parfois à l’orgasme le surnom de « la petite mort »

VRAI

FAUX

VRAI
Autrefois, l’expression « la petite mort » désignait la syncope – perte de connaissance, le frisson ou l’étourdissement. « On peut supposer que l’orgasme est une synthèse des trois. Cette mort est petite, car momentanée ». (source : Laculturegénérale.com, La petite mort : signification et origine de l’expression, Adrian, 11 février 2020)
Question #6
La journée mondiale de l’orgasme est le 21 décembre

VRAI

FAUX

VRAI
Créée en 2006 par l’initiative de deux fondateurs pacifistes souhaitant que les plaisirs de l’orgasme envahissent toutes les personnes plutôt que la violence ou la haine.
Question #7
L’éjaculation est le signe d'un orgasme puissant

VRAI

FAUX

FAUX
L’éjaculation ne signifie pas que la personne vive systématiquement un orgasme.