/news/green
Navigation

Feux en Colombie-Britannique: des résidents peuvent regagner leur demeure

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs ordres d'évacuation ont été déclassés en Colombie-Britannique, dimanche, en raison des températures plus fraîches et des vents plus légers, mais la province n'est pas encore tirée d'affaire.

Sept ordres d'évacuation ont été levés, ont annoncé les autorités locales dimanche. Le BC Wildfire Service a cependant rappelé que près de 250 feux de forêt étaient toujours en activité dans la province britanno-colombienne et que les conditions demeurent très sèches, ce qui est propice à la propagation du feu.

«Nous savons que les résidents veulent entrer dans la région pour rentrer chez eux ou évaluer les dommages causés à leur propriété, mais nous devons nous assurer qu’il est sûr de le faire», a déclaré à la chaîne Global News Alex Van Bruksvoort, chef des pompiers de North Westside Fire Rescue.

Vendredi, la saison 2021 est officiellement devenue la troisième plus destructrice jamais enregistrée en Colombie-Britannique en matière de superficie brûlée, avec plus de 8600 kilomètres carrés de forêt perdus, selon les estimations du ministère des Forêts.

La majorité des incendies brûlent toujours dans la région de Kamloops, où des alertes d’évacuations ont encore été données dimanche, tandis que les feux de White Rock Lake et du mont Law sont toujours incontrôlables. La pluie devrait somme toute aider les autorités à combattre le brasier.

Plus de 3600 pompiers luttent actuellement contre les incendies dans la province.