/news/coronavirus
Navigation

Le CPQ favorable au passeport vaccinal pour rentrer au bureau

Coup d'oeil sur cet article

Le Conseil du patronat du Québec souhaite que l’État impose le passeport vaccinal à ses fonctionnaires qui veulent retourner au bureau, une décision qui pourrait ensuite être adoptée par le secteur privé.

• À lire aussi - Passeport vaccinal: la Colombie-Britannique emboîte le pas

• À lire aussi - COVID-19: Montréal met fin à l’état d’urgence

« C’est clair que ça serait une décision importante qui pourrait faire boule de neige dans le secteur privé », indique Karl Blackburn, le président du CPQ, en entrevue avec Le Journal.

Le Conseil du patronat représente les entreprises privées du Québec. Pourtant l’organisme attend avec impatience le plan de retour au travail des fonctionnaires provinciaux.  

  • Écoutez la chronique économique d'Yves Daoust, directeur de la section Argent du journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio:    

Éviter les fermetures

Rien de plus normal, selon M. Blackburn : « Ce sont les mêmes questions qu’on se pose. Et les décisions que rendra le gouvernement vont pouvoir guider les employeurs du Québec. C’est pourquoi on est intéressé », dit-il.

« Je suis favorable au passeport vaccinal et ce passeport peut permettre d’avoir l’accès au lieu de travail », ajoute-t-il, pour « éviter d’avoir à fermer des entreprises » à l’automne ou à l’hiver.

Le Conseil du patronat du Québec prend position alors que le gouvernement Legault doit rendre public dans les prochains jours son plan révisé de retour au travail des fonctionnaires.

L’émergence du variant Delta et la montée de la quatrième vague ont forcé Québec à mettre aux poubelles le plan initial, qui prévoyait un retour progressif au bureau à partir du 7 septembre.

Vaccination obligatoire

La cheffe libérale, Dominique Anglade, demande de son côté la vaccination obligatoire de tous les fonctionnaires, notamment pour « retrouver une vie plus normale ». 

« Il est clair que les employeurs du Québec veulent mettre toutes les mesures nécessaires à profit pour éviter de fermer à nouveau. Et quels sont les outils qui peuvent être mis en place ? La double vaccination et le passeport vaccinal », dit M. Blackburn.

L’Assemblée nationale du Québec tiendra une commission parlementaire sur la vaccination obligatoire jeudi et vendredi. M. Blackburn espère que le gouvernement élargira la vaccination obligatoire à d’autres corps d’emplois à la suite de ces consultations.

À VOIR AUSSI...   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres