/finance/business
Navigation

Les profits de la Banque Nationale atteignent 839 millions $ au 3e trimestre

STOCKQMI-BANQUE-NATIONALE
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les profits de la Banque Nationale ont bondi à 839 millions $ au troisième trimestre de 2021, en hausse de 39 % par rapport aux 602 millions $ engrangés durant la même période l’an dernier.

• À lire aussi: Le compte libre d’impôt pour accéder à la propriété, est-ce une bonne idée?

• À lire aussi: Cadillac Fairview redoute «la destruction» du Carrefour Laval

La banque québécoise a déclaré mercredi un résultat dilué par action de 2,36 $ pour ce trimestre terminé le 31 juillet, comparativement à 1,66 $ en 2020.

«La croissance s'explique par la hausse du revenu total de tous les secteurs d'exploitation ainsi que par une réduction des dotations aux pertes de crédit au troisième trimestre de 2021 majoritairement due à l'amélioration des perspectives macroéconomiques par rapport au troisième trimestre de 2020», a expliqué l’institution financière.

Le résultat net après neuf mois atteint 2,4 milliards $, soit plus que les 1,59 milliard $ de la période correspondante l’an dernier. Le résultat dilué par action est de 6,77 $ pour les neuf derniers mois par rapport à 4,34 $ pour les trois premiers trimestres de l’exercice 2020.

«Au troisième trimestre de 2021, l'excellente performance de la Banque depuis le début de l'exercice financier se poursuit. L'amélioration de l'environnement économique demeure favorable à la croissance de nos activités, comme le démontre la hausse soutenue de nos revenus», a dit le président et chef de la direction de la Banque Nationale, Louis Vachon.

Louis Vachon
Photo Chantal Poirier
Louis Vachon

«Nous maintenons le cap sur nos objectifs stratégiques afin d'offrir un solide rendement à nos actionnaires, tout en maintenant des provisions pour pertes de crédit prudentes et un niveau de fonds propres élevé», a ajouté M. Vachon, qui partira à la retraite le 31 octobre prochain après une quinzaine d’années aux commandes. C’est l’actuel chef de l’exploitation Laurent Ferreira qui chaussera ses souliers de PDG.