/news/politics
Navigation

De l’aide pour la vie nocturne à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Afin de soutenir la vie nocturne montréalaise, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, annonce l’octroi d’une enveloppe de 600 000 dollars sur trois ans pour poursuivre son partenariat avec l’organisme MTL 24/24.

Les fonds permettront, notamment, d’organiser la tenue d’une consultation citoyenne pour aider la Ville à mieux bâtir sa politique de la vie nocturne.

En juin, la Ville avait organisé un sommet à ce propos afin de discuter avec différents intervenants du milieu de la façon de relancer les activités de nuit de façon durable dans la métropole.

«La Ville de Montréal a toujours suivi les règles de santé publique, mais comme toujours, ce que je demande, c’est de la prévisibilité», a souligné la mairesse Plante, qui rappelle que les bars doivent savoir à quoi s’attendre, notamment pour embaucher du personnel et se préparer à leur éventuel retour.

La mairesse avait convoqué les médias au Salon Daomé, un club de nuit fermé depuis maintenant 18 mois en raison de la pandémie.