/finance/business
Navigation

Sommet historique du nombre de postes vacants

Sommet historique du nombre de postes vacants
karl tremblay photographe jdeq

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de postes vacants au Canada a atteint un sommet historique en juin, selon la plus récente mise à jour de Statistique Canada, publiée jeudi. 

• À lire aussi: Justin Trudeau redit non à l'impôt unique

Durant cette période, les employeurs cherchaient à pourvoir 815 800 postes, un record depuis que des estimations mensuelles des postes vacants ont commencé à être publiées en octobre 2020.

Les données ont été obtenues par l'Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS), une recension trimestrielle.

L'échantillon des emplacements commerciaux est réparti sur les trois mois que dure la collecte du trimestre et y est approximativement équilibré par province et par secteur d'activité.

C’est dans le secteur des services (80%) que se retrouvaient la plupart des postes à combler. Les entreprises d'hébergement et de restauration (12,7%) ont affiché le plus haut taux de postes vacants, un record absolu.

«Comme les restrictions de santé publique touchant ce secteur ont commencé à être assouplies, les salles à manger extérieures ont pu rouvrir à la fin de mai ou au début de juin dans de nombreuses régions, et les employeurs recrutaient activement pour pourvoir les postes vacants», peut-on lire dans la mise à jour de Statistique Canada.

Le secteur de la santé (109 000 postes à combler) et le secteur du commerce de détail (94 300) suivent de près.

Parmi les provinces, la Colombie-Britannique (6%) et le Québec (5,8%) ont affiché les plus hauts taux de postes vacants parmi les provinces en juin. Les taux de postes vacants les plus faibles ont été observés au Manitoba (3,7%) et en Nouvelle-Écosse (3,8%).