/news/coronavirus
Navigation

Laisser son code QR pour le faire plastifier, «une méthode pas rassurante»

Coup d'oeil sur cet article

Les informations du passeport vaccinal, comme le code QR, sont sensibles. Plusieurs élus de l’Assemblée nationale ont d’ailleurs vu leur code circuler sur les réseaux sociaux vendredi, après qu’un pirate informatique eut exploité une faille dans le site libre-service du gouvernement. 

• À lire aussi: COVID-19: «Être vacciné ne vous empêche pas d’être infecté»

• À lire aussi: Plus d’un million de téléchargements de VaxiCode depuis mercredi

• À lire aussi: Preuve vaccinale du PM piratée

Cette brèche inquiète les citoyens, qui font gaffe à ce que leur code QR soit en sécurité. C’est le cas de Manon Lussier, qui s’est rendue au magasin Bureau en gros à Salaberry-de-Valleyfield vendredi matin pour faire plastifier son code QR, pour en avoir une copie physique.

Une liste d’attente entre 300 et 400 personnes

«On m’a informée qu’il y avait déjà une liste d’attente, entre 300 et 400 personnes qui attendaient pour faire plastifier le code», a-t-elle expliqué à LCN samedi.

«Ils m’ont demandé de laisser mon code avec mon numéro de téléphone et [ils ont dit] qu’ils me rappelleraient dans une semaine environ quand le code serait plastifié. Je n’ai pas voulu le laisser parce que le nom et la date de naissance sont sur le papier, en plus je leur donnais mon numéro de téléphone et mon courriel. Je ne trouvais pas que c’était une méthode qui était rassurante.»

Mme Lussier a raconté qu’il y avait deux personnes devant elle qui hésitaient aussi à laisser leur code QR au magasin.

«Je suis retournée chez moi et je n’ai pas laissé mon code QR, s’est-elle désolée. Je me souviens très bien que le ministre avait dit: ''ne laissez pas votre code QR à personne, ne laissez pas scanner des gens que vous ne connaissez pas.'' J’étais mal à l’aise.»

Cette pratique ne semble toutefois pas monnaie courante. TVA Nouvelles a contacté d’autres succursales de Bureau en gros de la région métropolitaine ainsi que des papeteries: celles-ci ont toutes affirmé que la plastification d’un code QR pouvait être faite en seulement quelques minutes.

TVA Nouvelles a interpellé le siège social de Bureau en gros pour faire la lumière sur la situation de sa succursale de Salaberry-de-Valleyfield, mais l’entreprise n’a toujours pas répondu à nos appels.