/weekend
Navigation

Vers une meilleure communication

Coup d'oeil sur cet article

La communication ne va pas toujours de soi, évidemment. Cette phrase de Martin Buber : « L’être humain devient un JE au contact du TU » porte très certainement à réfléchir ! En effet, en ce sens, la relation à l’autre est sans contredit assez complexe... Comment être un JE sans devenir un TU et ne pas se fondre en NOUS...

La communication représente un grand défi ! Même les personnes les plus ferrées sur le sujet éprouvent par moments des doutes et commettent des maladresses. Saviez-vous qu’une grande proportion de la communication se fait de façon non verbale ? C’est le ton de la voix, l’amplitude et le débit de celle-ci, les mimiques, les postures, les comportements et les actes qui prévalent bien souvent. Si ce mode de communication est prédominant, il ne faut pas négliger le mode verbal pour autant.

La communication intime, voire sexuelle, demande sans doute des efforts supplémentaires pour un bon nombre de personnes. 

« Sans la présence d’une bonne communication dans le couple, les attentes et les besoins de chacun sont bien souvent ignorés. Les partenaires peuvent alors se sentir incompris et risquent de s’éloigner. L’amour ressenti en début de relation fera lentement place à l’insatisfaction et aux accumulations de conflits, ce qui peut facilement aboutir à la rupture du couple. » (L’importance de la communication dans le couple, indexsanté.ca, 29 septembre 2018.)

Voici quelques pistes visant à faciliter et à améliorer la qualité de la communication :

  • Je suis responsable de ce que je dis et de la façon dont je le dis, mais je ne suis pas responsable de la façon dont c’est entendu : DONC je m’exprime clairement et de façon concise, et de manière respectueuse ;
  • je suis cohérent: ma voix est modulée par mon émotion et est appropriée : DONC j’utilise le JE et je ne mets pas l’emphase que sur les aspects négatifs ;
  • je n’accuse pas l’autre : DONC je formule des demandes constructives (un « j’aimerais que tu me prennes plus souvent dans tes bras » est beaucoup plus invitant qu’un « tu ne me prends jamais dans tes bras) ;
  • je ne cherche pas à convaincre l’autre DONC je cherche à comprendre ce qui se passe.
  • je permets à l’autre de réagir à mes propos DONC je vérifie si l’autre a bien saisi mon message. C’est l’occasion de valider auprès de l’autre ce qui a été compris ;
  • j’écoute DONC je suis disponible avec ma tête, avec mon cœur et avec mon corps ;
  • je vérifie auprès de mon interlocuteur ma compréhension de son message et je l’encourage à me parler par mon attitude d’ouverture, de respect et de disponibilité ;
  • je m’accepte et j’accepte l’autre DONC je suis ouvert aux différences, ce qui me permet de développer et d’entretenir une relation authentique.

La semaine prochaine, nous dirigerons notre attention sur quelques astuces à mettre en pratique lorsque la communication est moins fluide !