/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Le culte c. la culture

Coup d'oeil sur cet article

Si j’étais propriétaire d’une salle de spectacles, je serais en !@#$% de !@@#$$#@ !

À partir de mercredi, le 1er septembre, il va falloir montrer son passeport vaccinal pour aller dans une salle de spectacle mais pas pour aller à l’église, à la synagogue, à la mosquée, à la pagode, au temple, etc.

Pourtant, entre les quatre murs d’une salle de spectacles, on fait exactement les mêmes choses qu’entre les quatre murs d’un lieu de culte : on se fait raconter des histoires inventées sur des personnages qui n’existent pas.

Alors pourquoi ce « deux poids, deux mesures » ? Pourquoi ne faut-il pas être vacciné pour assister au JésusShow, au AllahFest ou au YahveAttraction ? Vacciné pour se divertir mais pas pour se convertir ?

LE SPECTACLE DIVIN

Dans la vidéo de présentation de sa nouvelle saison au théâtre Le diamant de Québec, Robert Lepage déclare : « Le théâtre, c’est un lieu de communion, c’est pas un lieu de communication ».

Et voilà ! Pourquoi on n’exigera pas de passeport vaccinal à ceux qui vont se faire raconter l’histoire de « Jésus de Nazareth » mais qu’on va l’exiger pour ceux qui iront voir Cyrano de Bergerac ? Pourquoi doit-on prouver qu’on est doublement vaccinés pour entendre La Chicane chanter « J’ai de la misère en calvaire » mais qu’on n’aura pas besoin d’être vacciné pour entendre une chorale liturgique chanter « Le mystère du calvaire » ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

On doit être vacciné pour aller voir une pièce de théâtre qui nous fait un sermon sur « la société capitaliste et la culture du viol » à l’Espace Go mais pas besoin d’être vacciné pour se faire faire un sermon à l’Église Notre-Dame des Victoires ? Preuve de vaccination exigée pour un spectacle d’humour au Bordel mais pas de contrôle à l’entrée de l’église pour entendre parler de Marie-Madeleine la pécheresse.

Si j’étais propriétaire de cinéma, je serais aussi furieuse. Il faut un VaxiCode pour aller voir Le guide de la famille parfaite au cinéma mais on n’a pas besoin de VaxiCode pour s’entasser dans une synagogue et se pencher sur la Torah, le guide de la vie orthodoxe parfaite.

UNE BONNE PUB

Depuis quelques semaines, le gouvernement mène une excellente campagne de publicité pour le passeport vaccinal.

À la télé, dans les journaux, à la radio, on nous répète qu’on va frapper un mur si on n’est pas doublement vaccinés. On nous raconte même l’histoire d’un jeune qui se fait une joie d’aller à un spectacle de son groupe préféré mais qui est obligé de jeter ses billets à la poubelle parce qu’il n’est pas vacciné.

On est tellement pissou au Québec, que je suis sûre que c’est pour cette raison-là que le gouvernement Legault a exclu les lieux de culte de l’exigence de passeport vaccinal.

Vous imaginez le tollé si on avait une publicité qui nous montrait un croyant qui se fait une joie d’aller prier son ami imaginaire, qui danse dans la rue à l’idée de chanter les louanges de sa divinité chouchou mais qui frappe un mur de plexiglas devant son temple ou sa pagode ?

Au Québec on préfère restreindre l’accès à la culture plutôt que l’accès au culte.