/finance/business
Navigation

Des transporteurs d’ici tassés par IGA au profit de compagnies extérieures

Certains d’entre eux œuvraient pour le compte de l’épicier depuis des décennies

Jean-Claude Fortin, propriétaire de J.E. Fortin
Photo courtoisie Le propriétaire de la flotte de 80 camions de J.E. Fortin, Jean-Claude Fortin, saisit mal que la bannière IGA vante l’achat local tout en préférant se tourner vers des entreprises de transport hors Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Des camionneurs québécois, qui transportaient des fruits et des légumes pour IGA depuis des décennies, disent avoir été tassés par des compagnies de l’extérieur du Québec ces derniers mois.

• À lire aussi: Une hausse du nombre de désertions parmi les employés guatémaltèques

• À lire aussi: On lui a volé une quarantaine de travailleurs en trois ans

« Ça fait 35 ans que l’on se dévoue corps et âme. Nos employés sont tous Québécois. Je comprends mal que Sobeys nous abandonne pour des ontariennes et américaines », déplore Jean-Claude Fortin, propriétaire de J.E. Fortin.

  • Écoutez l'entrevue de Jean-Claude Fortin avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Ces derniers mois, des entreprises québécoises de transport qui transportaient des fruits et des légumes québécois aux États-Unis et rapportaient par la suite des produits américains ici pour Sobeys disent avoir été « tassées » par le géant.

« Des américaines comme J.B. Hunt Logistics et des entreprises œuvrant en Ontario comme The Harman Group ont obtenu des contrats », lance Jean-Claude Fortin, président de l’Alliance canadienne du camionnage (ACC).

Résultat, nos raisins, prunes, pêches, bananes, ananas et pommes sont de plus en plus ramassés par des compagnies de transport hors Québec, selon eux.

« Ça va rimer avec des pertes de près de deux millions de dollars », va jusqu’à dire Jean-Claude Fortin, excédé. 

  • Écoutez la chronique économique d'Yves Daoust, directeur de la section Argent du journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio:   

De héros à zéros

Comme lui, des grands patrons ont dénoncé au Journal hier, sous le couvert de l’anonymat, un système de soumission en ligne qui les aurait défavorisés.

« Ils gagnent leur vie avec des Québécois et ils encouragent de moins en moins de Québécois », a soupiré l’un d’eux, préférant taire son nom pour éviter de froisser Sobeys.

« Durant la pandémie, on était des héros, maintenant, on est tombés à zéros », a ajouté un autre, qui a accepté de parler selon les mêmes conditions.

« On perd des millions de dollars. On va devoir mettre du monde à pied et peut-être même fermer », a-t-il ajouté avec émotion.

Ces dernières années, Sobeys avait déjà transféré un important contrat de transport de l’entreprise québécoise Groupe Robert à la firme du Nouveau-Brunswick Day & Ross, une filière du géant torontois McCain.

Lundi, la maison-mère d’IGA, Sobeys, a confirmé qu’il y avait bel et bien eu « des changements » au sein de l’organisation avec des transporteurs.

« La majorité vient du Canada et des Maritimes, de l’Ontario, pour la phase de fruits et légumes », a indiqué sa porte-parole, Anne-Hélène Lavoie.

« Pour l’épicerie, on procède de la même façon, par soumission nationale, et la majorité des transporteurs sélectionnés viennent du Québec », a-t-elle précisé.     

  • Écoutez les actualités de Philippe-Vincent Foisy et Carl Marchand sur QUB radio:   

Sobeys se défend

Quand on lui demande si IGA laisse tomber des camionneurs d’ici, elle répond au contraire qu’elle reste bien implantée dans la province.

« Pas du tout. En épicerie, ce sont eux qui ont été le plus sélectionnés, explique Anne-Hélène Lavoie. J’ai mes propres chauffeurs à l’interne. »

« Durant la période des produits du Québec, c’est tout du local. Ce sont tous des transporteurs du Québec qui travaillent ici », conclut-elle.

– Avec Andrea Valeria, Jean-Michel Genois Gagnon et Sylvain Larocque

À VOIR AUSSI       

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.