/news/coronavirus
Navigation

[PHOTOS] Jour 1 du passeport vaccinal: un commerçant accueille ses clients déguisé en douanier

Le propriétaire de la microbrasserie Le Corsaire, à Lévis, a accueilli ses clients vêtu d’un uniforme de douanier, mercredi. Il dénonce la nouvelle consigne du passeport vaccinal, estimant que ce n’est pas aux commerçants de procéder à la vérification.
Photo Catherine Bouchard Le propriétaire de la microbrasserie Le Corsaire, à Lévis, a accueilli ses clients vêtu d’un uniforme de douanier, mercredi. Il dénonce la nouvelle consigne du passeport vaccinal, estimant que ce n’est pas aux commerçants de procéder à la vérification.

Coup d'oeil sur cet article

C’est vêtu d’un uniforme de douanier et muni d’un tampon à passeports que le propriétaire de la microbrasserie Le Corsaire, à Lévis, a accueilli ses clients en ce premier jour d’entrée en vigueur du passeport vaccinal.

• À lire aussi: Jour 1 du passeport vaccinal: «Ça nous procure une certaine sécurité»

• À lire aussi: Première journée de passeport vaccinal: un resto refuse la moitié de ses clients

• À lire aussi: Passeport vaccinal: les agences de sécurité fortement sollicitées

Il s’agit d’un clin d’œil évidemment sarcastique que le propriétaire, Martin Vaillancourt, voulait faire à ses clients, dans une situation qu'il trouve tout à fait ridicule.

«C’est stupide, complètement ridicule. Ils veulent pousser la vaccination et c’est nous qui avons le fardeau [de nous en occuper]», laisse-t-il tomber.

Le propriétaire de la microbrasserie Le Corsaire, à Lévis, a accueilli ses clients vêtu d’un uniforme de douanier, mercredi. Il dénonce la nouvelle consigne du passeport vaccinal, estimant que ce n’est pas aux commerçants de procéder à la vérification.
Photo Catherine Bouchard

Comme plusieurs autres restaurateurs, M. Vaillancourt souffre de la pénurie de main-d’œuvre et ne se réjouit pas de cette tâche supplémentaire.

«On est déjà en manque d’effectif, regardez qui fait l’accueil aujourd’hui», poursuit-il.

L’idée de l’uniforme de douanier est aussi une façon, selon lui, de désamorcer des clients qui pourraient être récalcitrants à la demande du document de vaccination.

Le propriétaire de la microbrasserie Le Corsaire, à Lévis, a accueilli ses clients vêtu d’un uniforme de douanier, mercredi. Il dénonce la nouvelle consigne du passeport vaccinal, estimant que ce n’est pas aux commerçants de procéder à la vérification.
Photo Catherine Bouchard

«On n’est pas supposés faire les goons du provincial», tranche-t-il, ajoutant qu’il se sent comme un «officier provincial sanitaire».

«Je suis donc un fonctionnaire gouvernemental. J’espère que je serai payé pour ça», termine-t-il sur un ton humoristique. 

  • Écoutez l'entrevue de Philippe-Vincent Foisy avec Carl Bolduc, propriétaire du restaurant Goofy à Alma, et Martin Guimond, propriétaire du bar Saint-Bock à Montréal, sur QUB radio:    

En moins de 10 minutes, le propriétaire de la microbrasserie a «scanné» les passeports de deux clients – l'un sur papier et l'autre sur téléphone cellulaire – qui ont été refusés par l’application de vérification. Il a tenté à plusieurs reprises d’en faire la lecture, en vain.

«Sûrement des bogues de l’application», croit-il.

En plein achalandage de l’heure du lunch, M. Vaillancourt estime qu’environ 15% des passeports présentés ont été refusés par son application.

«Et il n’y a aucun des passeports en format papier qui fonctionne. Les codes QR sont souvent trop gros ou les pixels sont éclatés», enchaîne-t-il.

L’un des clients dont le passeport a été refusé a indiqué s’en être servi sans difficulté un peu plus tôt dans la journée.

«Et il a bien fonctionné», rapporte Patrick Pageau.

M. Pageau est, malgré tout, en accord avec la nouvelle mesure.

«C’est un mal nécessaire, mais on voit que ce n’est pas tout à fait au point. Ç’a peut-être été garroché un peu trop vite, finalement», observe-t-il.

Un autre client, Patrick Cormier, pense également que le document de vaccination est un mal nécessaire.

«C’est bien, mais il y a de l’amélioration à faire. Je crois que les choses doivent s’ajuster», indique-t-il.

À voir aussi    

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres