/news/coronavirus
Navigation

Déjà des cas de COVID-19 dans les écoles

Coup d'oeil sur cet article

À peine l’année scolaire commencée que déjà des cas de COVID-19 ont été recensés dans des écoles du Québec, notamment à Montréal.

En date de jeudi, ce ne sont pas moins de 17 classes qui sont fermées en raison du coronavirus. En tout, il y a 372 cas qui ont été recensés dans des établissements publics et privés dans les derniers jours.

Or, la situation n’a rien de surprenante puisqu’on s’attendait à ce que les écoles deviennent des lieux d’éclosions. C’est particulièrement le cas pour les écoles primaires puisque les jeunes ne sont pas encore vaccinés.

La fermeture de classes soulève tout de même des interrogations puisque le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, avait indiqué dans son plan de la rentrée que seuls les élèves déclarés positifs seraient retirés de la salle de classe.

Mais il semble que les directions régionales de la santé publique ont le pouvoir d’exiger la fermeture d’une classe lorsqu’ils considèrent que la situation l’exige.

«L’expertise des directions régionales de la santé publique, qui à chaque fois, procède à ce qu’on appelle des enquêtes épidémiologiques et retrace ce qui a causé l’arrivée de nouveaux cas, [se demandent] est-ce que c’est susceptible qu’il ait une éclosion et parfois prennent la décision de fermer une classe», a expliqué le ministre Roberge.

Jean-François Roberge précise toutefois que les fermetures ne se font pas automatiquement, mais font suite à des analyses. «Tout le monde a l’objectif de garder les écoles ouvertes et les classes ouvertes», dit-il.

Néanmoins, Québec n’envisage toujours pas le retour des bulles-classes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.