/sports/golf
Navigation

Championnat du circuit de la PGA : Jon Rahm se rapproche de Patrick Cantlay

Championnat du circuit de la PGA : Jon Rahm se rapproche de Patrick Cantlay
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Américain Patrick Cantlay est parvenu à rester en tête du Championnat du circuit de la PGA, vendredi à Atlanta, mais l’Espagnol Jon Rahm a une fois de plus réduit son avance au terme de la deuxième ronde.

Cantlay a amorcé cette compétition avec un pointage de -10 en vertu de sa première position au classement de la Coupe FedEx. Rahm, lui, était à -6 dès le début. Or, malgré une carte de 66 (-4) et un rendement de -17, le meneur a cogné trois coups de plus que Rahm en deux rondes, si bien qu’il ne compte plus qu’une frappe d’avance sur son rival.

«Mes deux dernières rondes ont été assez similaires, de dire Cantlay au site de la PGA, au terme de sa ronde. Les deux rondes se sont déroulées sans que je fasse de grosses erreurs et j’ai bien frappé la balle, tout en gardant le contrôle, en plus d’avoir une belle vitesse sur les verts.»

Rahm a été particulièrement inspiré lors du neuf de retour vendredi, lui qui a calé cinq oiselets – et commis également un boguey – lors des sept derniers fanions. Il a notamment retranché un coup à la normale lors de chacun des trois derniers trous.

«Tu te nourris de ce que ton adversaire réalise, a pour sa part indiqué Rahm. Quand tu as quelqu’un comme [Cantlay], qui joue des rondes sans faire d’erreurs - et je pourrais même dire qu’il aurait pu faire encore mieux – ça me motive à jouer encore mieux.»

Plus loin derrière, deux autres Américains sont en embuscade, prêts à profiter de tout ennui chez les meneurs. Il s’agit de Bryson DeChambeau (67) et de Justin Thomas (67). Ils sont respectivement troisième et quatrième, à 136 (-11) et 134 (-10).

Une congestion s’est ensuite installée au cinquième rang avec cinq concurrents à -9. Il s’agit des Américains Tony Finau (67), Kevin Na (67) et Harris English (69), du Norvégien Viktor Hovland (68) et de l’Australien Cameron Smith (68).

Le champion de l’année dernière, soit l’Américain Dustin Johnson (69), est quant à lui 15e, à -6. Couronné en 2019, Rory McIlroy (66) est 10e, à -8.

Corey Conners est le seul Canadien parmi les 30 golfeurs inscrits à cet événement. Il a connu une journée difficile parsemée de quatre oiselets, mais aussi de quatre bogueys et d’un double boguey. Sa carte de 72 (+2) le place ainsi en 20e position, à 139 (-2).