/sports/football/alouettes
Navigation

Les Moineaux volent très haut

Les Moineaux volent très haut
Photo courtoisie, CFL Photo Patrick Doyle

Coup d'oeil sur cet article

Les Alouettes de Montréal n’ont laissé aucune chance au Rouge et Noir d’Ottawa, vendredi au TD Place, eux qui l’ont finalement emporté 51 à 29.

Le quart-arrière Vernon Adams fils et l’attaque des visiteurs ont complètement démoli la défensive de leurs adversaires. Le tout a commencé à la suite d’une interception de la défensive, au premier quart. Dès le premier jeu offensif, à la suite du fait d’armes, l’athlète de 28 ans a dirigé un relais de 34 verges à Eugene Lewis, dans la zone des buts.

Les Moineaux volent très haut
Photo courtoisie, CFL Photo Patrick Doyle

Le pivot a finalement réussi quatre passes de touché, égalant ainsi un sommet personnel lors d’un seul match, dont trois en première demie. Il a complété 18 de ses 23 remises pour des gains de 288 verges, en plus de courir sept fois avec le ballon en main, pour 35 verges additionnelles.

«J’ai eu du plaisir. J’étais moi-même. J’étais excité et prêt à jouer, a mentionné Adams, en conférence de presse au terme de la rencontre. Je voyais le terrain clairement, mes receveurs ont réalisé des beaux jeux, [William] Stanback a bien couru, la ligne offensive a fait ce qu’elle sait faire de mieux, autant pour le jeu au sol que par la passe. C’est un effort collectif.»

Deux de ses remises pour un majeur ont été dirigées à l’endroit de Lewis, tandis que les deux autres ont été à l’endroit de Jake Wieneke. Les deux receveurs de passes ont d’ailleurs connu de fortes soirées. Le premier a capté cinq ballons, pour 120 verges, tandis que le second en a attrapé sept, pour 118 verges.

Le porteur de ballon William Stanback a aussi eu son mot à dire, avec 15 portées pour 112 verges. C’est toutefois Almondo Sewell qui a inscrit le seul touché au sol des Moineaux, au quatrième quart. C’était d’ailleurs la première fois qu’il franchissait la zone des buts adverses avec le ballon en main dans la Ligue canadienne de football.

«Nous ne les avons pas pris à la légère. Leur défensive a bien joué cette saison, de dire l’entraîneur-chef Khari Jones. Alors, pour nous, d’être en mesure de faire avancer les chaineurs et de faire ce qu’on a fait contre cette défensive, c’est bon pour notre équipe. Je nous donnerais plus le crédit. Ce n’est pas une mauvaise équipe. Ils ont gagné un match grâce à leur défensive et nous le savions.»

Les Moineaux volent très haut
Photo courtoisie, CFL Photo Patrick Doyle

La défensive piétine sur l’attaque du Rouge et Noir

Non seulement la défensive a donné le ton avec l’interception de Greg Reid, dans les premières minutes du match, mais elle en a réussi deux autres, gracieuseté de Patrick Levels et Jermaine Grace.

Levels a d’ailleurs été en mesure de retourner la sienne sur 72 verges, jusque dans la zone des buts adverses, au début du quatrième quart.

La défensive a aussi réussi deux sacs du quart au fil du match.

Les hommes de Khari Jones reviendront ainsi à Montréal avec une fiche de 2-2 avant d’affronter les Lions de la Colombie-Britannique, le 18 septembre, au Stade Percival-Molson.