/sports/racing
Navigation

F1: Freiné par les drapeaux rouges, Lance Stroll partira 12e

F1: Freiné par les drapeaux rouges, Lance Stroll partira 12e
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Deux drapeaux rouges lors du deuxième segment de qualification (Q2) du Grand Prix de Formule 1 des Pays-Bas ont empêché Lance Stroll d’améliorer son sort, samedi à Zandvoort, si bien qu’il prendra le départ de la 12e position. 

• À lire aussi: GP des Pays-Bas de F1: Räikkönen positif à la COVID-19, remplacé par Kubica

• À lire aussi: GP des Pays-Bas: Lance Stroll au 14e rang des essais, mais satisfait

Le Québécois a effectué sa première boucle rapide en 1 min 10,367 s. À sa deuxième tentative, son compatriote Nicholas Latifi (Williams) a toutefois effectué une violente sortie de piste, forçant la direction de course à mettre un terme à Q2.

George Russell (Williams) avait également commis une faute au même endroit que son coéquipier quelques instants auparavant, causant une première interruption lors de ce même segment.

«C'est vraiment dommage que les drapeaux rouges nous aient empêchés de faire la Q3, a dit Stroll selon un communiqué de son écurie. Nous étions sur un bien meilleur tour et je pense que cela aurait été suffisant. Nous avions du rythme dans la voiture, c'est donc dommage de ne pas pouvoir le montrer pleinement.»

Si Stroll a joué de malchance, son coéquipier chez Aston Martin, Sebastian Vettel (1:10,731), a quant à lui été gêné en piste en Q1 en raison du trafic. Le quadruple champion du monde n’a pas été en mesure de compléter son dernier tour rapide et s’élancera de la 17e position.

Cherchant à doubler son coéquipier au ralenti, Nikita Mazepin (Haas) a involontairement bloqué Vettel. Les commissaires ont d’ailleurs indiqué qu’ils allaient revoir l’incident, et une pénalité est à prévoir pour la recrue russe.

«Il n’y a pas grand-chose que je pouvais faire, s’est désolé Vettel. Mais nous n’avions pas le rythme et quand nous sommes allés en piste, nous n’étions pas assez rapides. Je suis déçu.»

Aston Martin avait pourtant montré un rythme prometteur lors de la troisième séance d’essais, Stroll et Vettel avaient pris les septième et huitième échelons, respectivement.

La course pourrait ainsi être difficile pour les monoplaces vertes puisque le circuit néerlandais semble peu propice aux dépassements. Stroll et Vettel devront ainsi miser sur un bon départ et sur une bonne stratégie pour obtenir de bons résultats.

«Depuis la 12e place sur la grille, je sais que nous pouvons nous battre pour les points, a lancé Stroll. Je ne m'attends pas à beaucoup de dépassements en course, donc prendre un bon départ et exécuter une bonne stratégie sera crucial.»