/news/coronavirus
Navigation

Un seul passeport vaccinal pour tout le Canada faciliterait les choses, selon un docteur

Coup d'oeil sur cet article

Les médecins de l’Association médicale canadienne sont préoccupés par l’approche pêle-mêle des provinces dans le déploiement du passeport vaccinal. «Ce qu’on voit aujourd’hui, ce sont des approches un peu discordantes entre les provinces pour l’implantation du passeport vaccinal», souligne Abdo Shabah, médecin omnipraticien et membre de l’Association médicale canadienne.

• À lire aussi: COVID-19: la Floride s’améliore, le Tennessee craint le pire

• À lire aussi: Le passeport vaccinal n'est pas encore implanté dans tous les commerces

• À lire aussi: COVID-19: 666 nouveaux cas au Québec

«Ce serait vraiment bien d’avoir une approche plus cohérente et plus compatible entre les provinces.»

La gestion du passeport vaccinal est un dossier provincial. «On a, dans chacune des provinces, un permis de conduire. Chaque province est capable de gérer, mais il y a une compatibilité quand on va en Ontario pour pouvoir conduire notre véhicule», explique Dr Shabah. «Quelqu’un qui va à Toronto devrait être en mesure de montrer son passeport vaccinal et d’avoir accès aux mêmes services et activités. Je crois qu’une approche plus cohérente avec une compatibilité entre les provinces aiderait à donner de la crédibilité et à faciliter la vie aux citoyens.»

Selon Dr Shabah, l'implantation du passeport vaccinal au Québec et en Colombie-Britannique a fait grimper en flèche le niveau de vaccination. 

«Quand il y a eu des sondages par rapport à l’acceptation du passeport vaccinal, plus de 76% des gens ont répondu qu'ils voudraient l’avoir, donc ils sont très favorables à ça», note-t-il. 

Le docteur martèle que le passeport vaccinal est une excellente approche pour un retour à la normale. 

«Il y a des conséquences importantes à la COVID», dit le docteur. «Ce n’est pas simplement le fait de l’attraper, c’est aussi la COVID longue, tous les retards accumulés dans le système de santé... Donc, si la population adhère à se faire vacciner, ça va être bénéfique pour l’ensemble de la population à tous les niveaux. L’approche actuelle est la bonne, et l’Association médicale canadienne demande à ce que cette approche-là, qui est très bonne, soit cohérente à l’échelle du pays.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.