/weekend
Navigation

Rentrée télé 2021: les moments parfaits, un This is Us québécois?

Coup d'oeil sur cet article

Pas toujours facile de décrire une nouvelle série en entrevue. Surtout quand aucune image n’a encore filtré. Et qu’on tente d’éviter les divulgâcheurs. C’est ce qui est arrivé à Catherine Trudeau et Gabriel Sabourin cet été, quand nous avons visité le plateau de tournage des Moments parfaits. Rencontrés entre deux prises, les deux comédiens peinaient à qualifier le ton du feuilleton... jusqu’à ce qu’ils trouvent une comparaison parlante : This is Us.

• À lire aussi: Tournage entre acteurs vaccinés

Sur papier, le rapprochement entre les deux œuvres paraît logique. Tout comme This is Us (Notre histoire, en version française), Les moments parfaits brosse le portrait d’une famille qui s’apprête à vivre de grands bouleversements. Lesquels ? Top secret.

Les moments parfaits met également en vedette des comédiens de plusieurs générations. Denis Bernard (Georges) et Marie-Thérèse Fortin (Judith) campent les grands-parents séparés, Catherine Trudeau (Catherine), Émile Proulx-Cloutier (Louis) et Jean-François C. Pronovost (Philippe) incarnent leurs enfants, et Samuel Gauthier, Willia Ferland-Tanguay et Antoine Marchand-Gagnon leurs petits-enfants.

Depuis notre entrevue, la bande-annonce des premiers épisodes est sortie. Et force est d’admettre que Catherine Trudeau et Gabriel Sabourin avaient raison. La vidéo de 90 secondes laisse présager un This is Us québécois... sans les multiples flash-back.

« Depuis quelques années, à la télé québécoise, les séries annuelles sont très, très, dramatiques. C’est emballant. Ça donne le goût de suivre, mais ça manque de petites scènes plus légères ou plus rigolotes. Avec Les moments parfaits, on est vraiment entre les deux. Dans une même heure, tu peux rire, tu peux pleurer... Comme dans la vie. On n’est pas dans une noirceur. Ce n’est pas une intrigue avec des meurtres, une disparition, une intrigue policière... On est dans un autre genre de game. »

« C’est une série qui parle des difficultés de vivre en famille, mais aussi des grands bonheurs de vivre en famille », ajoute Gabriel Sabourin.

Esprit de famille

Le réalisateur François Bégin (L’Échappée, Tranches de vie, Med) trace également un parallèle entre Les moments parfaits et This is Us, sans compter La vie, la vie et Parenthood, cette touchante comédie dramatique de NBC qui n’a malheureusement jamais obtenu l’attention qu’elle méritait entre 2010 et 2015.

« J’aime notre ton, déclare François Bégin. C’est vif, c’est nerveux. Parfois c’est drôle, parfois c’est dramatique. C’est naturel... Je crois qu’on va beaucoup se démarquer. C’est quelque chose qu’on n’a pas vu souvent au Québec. »

Le réalisateur François Bégin
Photo Chantal Poirier
Le réalisateur François Bégin

Pour traduire l’esprit de clan, François Bégin encourage ses acteurs à parler en même temps. « On demande souvent aux comédiens d’attendre que l’autre ait fini de parler avant de donner leur réplique, pour éviter les chevauchements. Moi, je veux le contraire. Je veux que ça soit comme dans une vraie famille. »

Un couple

Dans Les moments parfaits, Gabriel Sabourin interprète le conjoint de Catherine, un pilote d’avion qu’il décrit comme « un homme de responsabilité ». « Il essaie de bien faire les choses, mais ça brasse. Les événements viennent compliquer les affaires. »

Gabriel Sabourin et Catherine Trudeau
Photo Chantal Poirier
Gabriel Sabourin et Catherine Trudeau

Pour sa part, Catherine Trudeau dépeint son personnage comme une femme et mère de famille qui prend soin des autres avant de s’occuper d’elle-même.

« Elle est copropriétaire d’une agence d’organisation d’événements. C’est une fille en contrôle qui jongle avec beaucoup de balles. Elle est toujours disponible pour les autres. Elle est bien quand tout le monde est bien autour d’elle, quand tout le monde est heureux. »

Le passé revient

Les moments parfaits est l’œuvre de Marc Robitaille. L’auteur du Club Vinland et d’Un été sans point ni coup sûr signe les textes entouré d’une équipe composée de Sylvie Bouchard, Annabelle Poisson, Marie-Ève Bourassa et Marie-Hélène Dubé.

Quant au titre du feuilleton, les téléspectateurs comprendront d’où il vient au premier épisode.

« C’est le titre du manuscrit du roman que Catherine a écrit quand elle était à l’université, révèle Catherine Trudeau. Il surgit du passé pour venir lui rappeler qu’elle a peut-être mis ce rêve de côté, celui de devenir auteure. »

« Sinon, qu’est-ce qu’un moment parfait ? C’est un moment qui marque, poursuit la comédienne. C’est quand c’était le chaos, c’est quand tout le monde est arrivé en retard, c’est quand untel a fait une gaffe... C’est un peu tout ça l’ambiance de l’émission. Ce n’est jamais parfait, et c’est ce qui est parfait. »


Les moments parfaits à TVA les mercredis à 20 h. À compter du 15 septembre.

À voir aussi