/sports/hockey/canadien
Navigation

5 autres réponses de Marc Bergevin

Coup d'oeil sur cet article

Un message aux Hurricanes  

• À lire aussi: Entre projections et réalité...

Les Hurricanes ont attiré Kotkaniemi à Raleigh en lui offrant un généreux pacte d’un an et 6,1 millions $. Selon diverses rumeurs, Kotkaniemi pourrait obtenir une prolongation au cours des prochains mois à un salaire plus raisonnable, soit près de quatre millions. Bergevin a mentionné, dans son point de presse d’hier, qu’il gardera un œil sur ce dossier.

« Dans la convention collective, c’est illégal et si ça se produit, je suis sûr que la LNH va regarder ça, parce qu’ils n’ont pas le droit de lui donner une prolongation avant le 1er janvier 2022. » 

Toujours discret  

Bergevin en sera à sa 10e saison comme directeur général du CH. Il écoulera également la dernière année de son contrat. Questionné à savoir s’il avait parlé d’une prolongation de contrat avec Geoff Molson, l’homme de 56 ans n’a offert aucun indice.

« Je n’ai rien de nouveau à rapporter. » 

Pas un flop  

Au repêchage de 2018, le Canadien n’avait pas caché son désir de repêcher un centre. Bergevin et Trevor Timmins avaient misé sur Jesperi Kotkaniemi avec le 3e choix, un rang devant l’ailier Brady Tkachuk. En Caroline, Don Waddell a déjà dit qu’il a l’intention d’utiliser Kotkaniemi à l’aile gauche. Maintenant que Kotkaniemi n’est plus à Montréal, Bergevin a-t-il des regrets avec ce choix, basé en grande partie sur la position ?

« C’est une question difficile. Était-ce seulement par position ? Aurait-on pu aller le chercher au 5e ou 6e rang ? Peut-être, mais on ne sait pas ce que les autres équipes pensaient. Mais on sait que les équipes pas loin derrière nous le regardaient. On entendait que c’était possible qu’il soit parti. Et ça prenait un partenaire pour reculer. De dire que c’est une erreur, il y a une équipe qui pense qu’il vaut 6,1 millions. Ce n’est pas un flop. Il faudra attendre quelques années. » 

Une saison sans capitaine  

Marc Bergevin n’a pas l’intention de remplacer Shea Weber comme capitaine même si son défenseur ne jouera pas cette saison.

« Non, il n’y aura pas un capitaine [sur une base intérimaire]. On perd notre capitaine, ça fera mal. Le remplacer, c’est impossible. On a acquis des joueurs autonomes, on croit qu’ils nous aideront. Tu n’as jamais deux équipes pareilles. Il y a des changements pour toutes les équipes. » 

Le dossier Logan Mailloux  

Suspendu jusqu’au 1er janvier minimum par les dirigeants de la Ligue de hockey de l’Ontario, Logan Mailloux ne se cherchera pas une nouvelle équipe et une nouvelle ligue pour les premiers mois de la saison. Marc Bergevin a confirmé que son controversé choix de premier tour restera dans l’environnement des Knights de London.

« On savait qu’il y avait une possibilité [pour une suspension]. Le processus a commencé pour lui. On a un plan en marche, on le dévoilera d’ici une semaine. Il restera avec les Knights de London, il s’entraînera avec eux. On s’attend à le revoir en janvier. »

À VOIR AUSSI...