/news/currentevents
Navigation

Manifestation syndicale pour la fête du Travail à Montréal

Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN
Sébastien St-Jean / Agence QMI Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN

Coup d'oeil sur cet article

Près d’une trentaine d’organisations syndicales et communautaires de la région de Montréal ont manifesté, lundi après-midi, à l’occasion de la fête du Travail, notamment pour dénoncer les inégalités sociales.

Les manifestants se sont mis en route vers 13 h, se déplaçant du parc La Fontaine vers l’ouest sur la Rue Sherbrooke. Ils revendiquaient entre autres les lois spéciales qui enlèvent le droit de grève aux travailleurs et qui, selon eux, sont dictées par le patronat.

Les participants ont manifesté contre le projet de loi 59, déposé par le ministre québécois du Travail et de l’Emploi, Jean Boulet. «Celui-ci représente une attaque frontale aux acquis historiques en santé-sécurité du travail, notamment en ce qui concerne les mécanismes de prévention», peut-on lire dans un communiqué publié pour l’occasion.

Ce projet de loi de la CAQ ne répond pas aux aspirations et aux besoins des travailleurs, a fait savoir Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain‒CSN (CCMM‒CSN).

«Le gouvernement doit retourner à la table à dessin, mener de réelles consultations publiques et amender son projet de loi pour faire en sorte que les droits des travailleuses et travailleurs en matière de santé-sécurité du travail soient pleinement reconnus!», a-t-elle affirmé.

De son côté, le Mouvement Action-Chômage de Montréal estime que «les emplois précaires, mal payés et à temps partiel, se multiplient» et que le marché du travail devient «complètement dérégulé».

«Alors que les salaires réels stagnent depuis des décennies, les patrons sont plus riches que jamais. Le capitalisme fonctionne ainsi: ils sont riches parce que nous sommes pauvres», a pour sa part déploré Sébastien Roy, infirmier et militant avec La Riposte syndicale.