/news/currentevents
Navigation

Opération policière à Sainte-Paule: «Beaucoup d’émotions en une semaine pour ma communauté», confie Pascal Bérubé

Coup d'oeil sur cet article

L’opération policière qui s’est déroulée à Sainte-Paule, à la suite de l’alerte Amber, a fortement ébranlé la communauté de cette municipalité de moins de 300 habitants, a confié le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé. 

• À lire aussi: Sainte-Paule: le père est accusé et reste détenu

• À lire aussi: Déploiement policier à Sainte-Paule: un voisin du suspect raconte

En entrevue à LCN lundi matin, le député péquiste s’est dit soulagé du dénouement heureux de l’opération policière à Sainte-Paule.

«Les gens étaient anxieux et là ils sont soulagés parce qu’on a retrouvé un enfant du village [...] Les gens avaient peur parce qu’on présumait que le suspect était potentiellement dangereux, et peut-être pour l’enfant aussi», a déclaré M. Bérubé, soulignant que c’est la première fois qu’un événement de cette envergure se produit dans la municipalité.

«Déjà l’alerte Amber, mais de voir apparaître “’Sainte-Paule”’ sur mon téléphone portable, c’est encore plus une surprise, a-t-il ajouté. Ça nous a ébranlés.»

«Beaucoup d’émotions en une semaine pour ma communauté et notre région», a indiqué le député, qui en a profité pour souligner le déploiement et le travail «exceptionnel» des policiers de la Sûreté du Québec (SQ).

Dès l’annonce du corps policier mentionnant que le petit Jake Côté, 3 ans, a été confié à sa mère, l’ancien chef parlementaire du Parti québécois n’a pas tardé à remercier les policiers de leur travail.

«Pour le dénouement positif de l’opération de recherche à Sainte-Paule dans ma circonscription, je souhaite féliciter l’ensemble des policiers mobilisés sous le commandement de Benoit Dubé, directeur des enquêtes criminelles à la sûreté du Québec», a-t-il partagé sur Twitter.

Le premier ministre François Legault ainsi que la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, font également partie de ceux qui n’ont pas tari d’éloges au sujet du travail des policiers.

Pendant cinq jours, les autorités ont ratissé les environs pour retrouver David Côté, 36 ans, soupçonné d’avoir enlevé son fils de trois ans. Vendredi soir, des objets liés aux disparus ont été retrouvés. Puis, samedi, vers 16h, les policiers de la SQ ont été déployés sur le Chemin de la Coulée-Carrier à Sainte-Paule, où l’homme s’était barricadé dans une résidence avec son enfant. Les policiers l’ont finalement maîtrisé, dimanche, vers midi. Le petit n’a subi aucune blessure et a été confié à sa mère.