/news/elections
Navigation

Élections fédérales: les agriculteurs veulent de meilleures relations commerciales

Vaches animaux de ferme élevage viande
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’Union des producteurs agricoles (UPA) souhaite que le prochain gouvernement s’engage à favoriser la compétitivité des entreprises agricoles canadiennes et à promouvoir des relations commerciales internationales «porteuses et équitables». 

«À l’instar d’autres pays, le gouvernement doit protéger ses politiques nationales en matière de soutien agricole, limiter l’impact des conflits commerciaux et rétablir l’équilibre entre les grandes chaînes de distribution et leurs fournisseurs», a soutenu le président général de l’UPA, Marcel Groleau, dans un communiqué mardi.

Ainsi, l’UPA souhaite des engagements clairs sur le système de gestion de l’offre qui régit le marché canadien du lait, des œufs et de la volaille.

«Toutes les formations politiques représentées à la Chambre des communes ont appuyé à maintes reprises la gestion de l’offre. Cela n’a toutefois pas empêché le Canada de concéder 8,4% de sa production et de sa transformation laitière dans les trois derniers accords de libre-échange. Le projet de loi C-216 visant à exclure la gestion de l’offre des futures ententes commerciales a été adopté de manière quasi unanime en deuxième lecture. Les élections l’ont toutefois rendu caduc.»

Les conflits commerciaux sont également au cœur des enjeux à prioriser: «L’administration américaine a accordé 28 milliards $ de soutien supplémentaire aux producteurs subissant les contrecoups des guerres commerciales. Les producteurs canadiens n’ont bénéficié d’aucun appui», a déploré l’UPA.

Aussi, l’Union des producteurs agricoles souhaite un «code de conduite» obligatoire afin de protéger ses membres dans leur relation avec les grandes chaînes.

«L’an dernier, certaines grandes chaînes de distribution ont imposé unilatéralement des frais supplémentaires à leurs fournisseurs. Cette situation n’est pas inédite et met à risque des milliers d’entreprises agricoles et de transformateurs alimentaires», a souligné l’UPA.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.