/finance/business
Navigation

Les profits de Transcontinental chutent de 42 %

Les profits de Transcontinental chutent de 42 %
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Si les revenus de l’emballeur, imprimeur et magnat des médias de Montréal sont en hausse, c’est plutôt l’inverse pour ses profits. TC Transcontinental a de la misère avec sa rentabilité, en gros.  

Les vents de face sont ceux de la hausse du prix de la résine, de la réduction de la Subvention salariale d’urgence et de la variation du taux de change, plaide le président et chef de la direction, François Olivier. 

Les revenus de TC Transcontinental s’établissent à 620 millions pour les mois de mai, juin et juillet 2021. Ils étaient de 585 millions à la même période en 2020. 

Les profits de l’entreprise sont de 28 millions pour les mêmes trois mois. Ils étaient de 48 millions l’an dernier. 

M. Olivier indique que le secteur de l’imprimerie – pas le plus prometteur, de son propre aveu – a connu un excellent trimestre (+ 14 %). 

Mais, rappelle-t-il, « dans notre secteur de l’emballage, moteur principal de notre croissance à long terme, l'amélioration du profit opérationnel se poursuit ». 

Traduction : ça ne va bien de ce côté pour l’instant. Évidemment, François Olivier se veut rassurant : « tout ceci est de bon augure pour nos perspectives de croissance pour les années à venir ». 

TC Transcontinental note dans son rapport trimestriel que le printemps lui a permis de progresser sur le terrain de l’économie circulaire des plastiques et de la réduction de l’empreinte carbone de ses produits d’emballage. 

À la Bourse de Toronto, l’action de Transcontinental perd 1,21 $, ou 4,96 %, à 23,19 $, à 15h. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.