/world/america
Navigation

Mexique : des soldats au secours de victimes d'inondations

Mexique : des soldats au secours de victimes d'inondations
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Des soldats et des secouristes sont venus en aide mercredi à des milliers de victimes des inondations dans le centre du Mexique qui ont entraîné la mort dans un hôpital de plus d'une douzaine de malades de la COVID-19.

• À lire aussi: Séisme de magnitude 7,1 au Mexique, au moins un mort

• À lire aussi: Inondations au Mexique : 17 morts dans un hôpital

Plus de 1 000 membres de la Garde nationale, des militaires et des sauveteurs ont été déployés après qu'une rivière de la ville de Tula, dans l'État d'Hidalgo, soit sortie de son lit.

L'inondation a touché environ 39 000 résidents, de nombreuses maisons ayant été inondées en quelques minutes.

Environ 1 000 personnes ont été déplacées vers des abris, bien que certaines soient réticentes à abandonner leur maison.

Des civils ont participé à l'effort de sauvetage, notamment Lauro Cruz, un résident, qui a déclaré avoir aidé environ 40 personnes.

Mexique : des soldats au secours de victimes d'inondations
AFP

«Certains ne voulaient pas partir par peur des voleurs», a-t-il dit. «Mais ils ont accepté d'être déplacés. Des gens en fauteuil roulant, sur des civières... nous les avons fait sortir», a-t-il ajouté.

Jesus Olguin est venu inspecter les dégâts dans sa petite bijouterie. «Nous avons tous été pris au dépourvu. Il n'y a pas eu d'avertissement», a-t-il dit. «Nous avons perdu beaucoup de choses».

Quatorze patients d'un hôpital de Tula sont morts après que les inondations aient perturbé l'alimentation en électricité et le traitement à l'oxygène indispensable à la survie, selon l'Institut mexicain de sécurité sociale (IMSS), qui gère l'établissement.

Mexique : des soldats au secours de victimes d'inondations
AFP

Mardi, les autorités avaient fait état de 17 décès, mais la directrice de l'IMSS, Zoe Robledo, a déclaré que certains d'entre eux étaient en fait morts avant les inondations.

«C'était un jour triste (...) une catastrophe soudaine qui, en quelques minutes, a mis une ville entière sous l'eau, y compris notre hôpital», a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Les images diffusées par les médias locaux ont montré l'hôpital inondé et le personnel médical déplaçant les patients sur des civières dans l'eau.

Le gouverneur de l'État d'Hidalgo, Omar Fayad, a été victime d'un accident lorsque le bateau militaire dans lequel il constatait les dégâts avec d'autres responsables a coulé. «Je suis sain et sauf... et nous continuons à travailler», a-t-il tweeté.