/news/elections
Navigation

O’Toole et Trudeau nez à nez dans le dernier sondage Léger

Coup d'oeil sur cet article

Les libéraux sont parvenus à remonter un peu la pente après un début de campagne difficile et font maintenant jeu égal avec les conservateurs, selon le plus récent sondage Léger.

• À lire aussi - Élections fédérales: pensée magique et prise de bec au débat

Les deux partis sont chacun crédités de 33 % des intentions de vote : un scénario qui ressemble étrangement à celui de l’élection de 2019, lorsque les libéraux avaient réussi à former un gouvernement minoritaire, même si les conservateurs avaient légèrement obtenu plus de votes au suffrage populaire. 

« Si l’élection avait lieu aujourd’hui, je dirais que les libéraux seraient réélus, mais encore plus minoritaires que la dernière fois », prédit le sondeur Jean-Marc Léger en analysant le fin détail de cette enquête d’opinion commandée par le quotidien National Post

  • Écoutez La Rencontre Adbelfadel-Vallières avec Yasmine Abdelfadel et Dominic Vallières sur QUB radio: 

Momentum perdu 

Chose certaine, les conservateurs n’ont pas poursuivi sur leur lancée, après être arrivés à devancer les libéraux dans les deux dernières semaines, notamment parce que les électeurs en voulaient à Justin Trudeau pour avoir déclenché une élection en pleine pandémie.  

« Les conservateurs ont un peu perdu de leur momentum, observe M. Léger. Ils ont été attaqués de toutes parts sur les questions sociales, comme les armes à feu, et n’ont pas réussi à imposer l’économie comme thème, alors que c’est le point faible de M. Trudeau. »

Au Québec, les aiguilles ont peu bougé à deux semaines du vote, les libéraux devançant les bloquistes, alors que les conservateurs sont toujours troisièmes.

LISEZ TOUTES NOS CHRONIQUES SUR LE 2e DÉBAT  

À VOIR AUSSI...